Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Stabilisation des luxations acromio-claviculaires chroniques par reconstruction anatomique triple-faisceaux utilisant le ligament coraco-acromial et le tendon du court biceps : étude cadavérique de faisabilité - 30/12/17

Triple-bundle anatomical reconstruction using the coracoacromial ligament and the short head of biceps tendon to stabilize chronic acromioclavicular joint dislocations: A cadaver feasibility study

Doi : 10.1016/j.rcot.2017.12.007 
M. Le Hanneur a, , b , D. Delgrande c, T. Lafosse b, J.-D. Werthel c, P. Hardy c, B. Elhassan a
a Department of orthopedic surgery, Mayo Clinic, 200 First Street SW, 55905 Rochester, MN, États-Unis 
b Department of orthopedics and traumatology–service of hand, upper limb and peripheral nerve surgery, Georges-Pompidou European hospital (HEGP), Assistance publique–Hôpitaux de Paris (AP–HP), 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France 
c Department of orthopedics and traumatology, Ambroise-Paré hospital, Assistance publique–Hôpitaux de Paris (AP–HP), 9, avenue Charles-de-Gaulle, 92100 Boulogne, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 30 décembre 2017
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Introduction

Dans les cas de disjonctions acromio-claviculaires chroniques, les propriétés biomécaniques des reconstructions anatomiques sont plus proches de l’état physiologique que celles des techniques de type Weaver-Dunn ; par conséquent, les résultats radiocliniques sont supérieurs. Cependant, un site chirurgical additionnel est nécessaire pour le prélèvement du greffon, augmentant la morbidité de l’intervention.

Hypothèse

Une reconstruction triple-faisceaux est réalisable avec le ligament coraco-acromial (LCA) et le semi-tendon conjoint (STC).

Matériel et méthodes

Six cadavres frais congelés furent disséqués de manière bilatérale. Une étude des mensurations utiles à la procédure était réalisée sur un premier côté, avec notamment la taille minimum nécessaire de greffon et leur longueur disponible. De l’autre côté, était réalisée l’intervention ; le STC, laissé pédiculé proximalement, était passé à travers la base coracoïdienne, puis divisé en deux bandelettes tendues depuis la face supérieure du genou coracoïdien jusqu’au zones d’insertions claviculaires des ligaments conoïde et trapézoïde. Le LCA était lui détaché du processus coracoïde pour être fixé en rappel dans le canal médullaire de la clavicule, après résection de son quart externe (i.e., 10mm).

Résultats

Les longueurs moyennes de STC et de LCA étaient de 101,7±7,6mm (95,1–114,5) et de 35,3±4,7mm (28,7–42,5), respectivement. La longueur de STC nécessaire pour une telle reconstruction étaient de 58±4,3mm (51,5–62) en médial et 60,3±4,6mm (54,3–66,3) en latéral. Ainsi, l’intervention put être réalisée dans tous les cas, avec un excès de longueur moyen de 39,9±5,7mm (32,2–47) pour le faisceau conoïde, 37,6±5mm (31–45,1) pour le trapézoïde et 6±2,7mm (3–9,5) pour le LCA.

Discussion

Une reconstruction anatomique triple-faisceaux utilisant le STC et le LCA est donc faisable ; son évaluation biomécanique est nécessaire avant une potentielle mise en application clinique.

Niveau de preuve

Non applicable – Étude cadavérique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Articulation acromio-claviculaire, Ligament coraco-claviculaire, Ligament coraco-acromial, Tendon conjoint, Reconstruction anatomique


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Orthopaedics & Traumatology: Surgery & Research, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.