Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Rééducation des prothèses d'épaule - 03/01/18

[26-210-A-40]  - Doi : 10.1016/S1283-0887(17)55415-8 
S. Gain  : Kinésithérapeute, Secrétaire de la Société française de rééducation de l'épaule, P. Collin : Chirurgien orthopédiste
 Unité d'épaule, Centre hospitalier privé Saint-Grégoire, 6, boulevard de la Boutière, 35760 Saint-Grégoire, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 15
Iconographies 17
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

En 2014, la Haute Autorité de santé (HAS) recensait 12 500 interventions pour arthroplasties d'épaule en France. Les progrès de la chirurgie et de la rééducation permettent aux patients de retrouver une épaule fonctionnelle. Les prothèses d'épaule peuvent être classées en deux grandes catégories : les prothèses anatomiques et les prothèses totales inversées (PTI). Ces dernières ont vu leurs indications augmenter ces dernières années et constituent maintenant près de la moitié des prothèses d'épaule. Sur le plan de la rééducation, il ne s'agit pas de prendre en charge uniquement la néoarticulation glénohumérale mais de l'étendre à l'ensemble du complexe articulaire de l'épaule, sans oublier le rachis cervicothoracique. Plusieurs études ont montré l'importance de la mobilité scapulothoracique pour les prothèses, encore plus pour les PTI que pour les prothèses anatomiques. Un autre principe est de récupérer l'essentiel des mobilités passives avant de commencer la rééducation active. La récupération de cette dernière privilégie le travail en position haute, tel que l'a décrit à l'origine Saha. Les muscles ciblés sont principalement le dentelé antérieur, le trapèze inférieur, les muscles de la coiffe lorsqu'ils sont présents, le deltoïde. Ce dernier est essentiel dans les PTI car il constitue le seul moteur de la glénohumérale avec un rôle majeur également pour la stabilité. Sur le plan neuromoteur, il faut souligner le rôle essentiel de la vision et de la main. Il s'agit en quelque sorte d'utiliser la main pour rééduquer l'épaule. Une collaboration optimale entre le chirurgien et le kinésithérapeute est un élément essentiel pour la prise en charge du patient, son suivi tout au long de la rééducation. Dès la phase préopératoire, l'éducation du patient avec des conseils pour la vie courante et l'autorééducation guidée grâce à un apprentissage d'exercices réalisés entre les séances participent à son implication dans le traitement. Aujourd'hui, la rééducation des prothèses d'épaule doit être ambitieuse et viser l'obtention de la meilleure fonction possible pour les patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Prothèses d'épaule anatomiques, Prothèses totales d'épaule inversées, Fractures extrémité supérieure humérus, Rééducation, Automobilisation, Rythme scapulohuméral, Coiffe des rotateurs, Deltoïde


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Rééducation après une réparation chirurgicale de la coiffe des rotateurs de l'épaule
  • J.-S. Roy, F. Desmeules
| Article suivant Article suivant
  • Pathologies du coude et rééducation
  • P. Vulliet, J. Chervin, J. Pierrart, E. Bourdillon, E. Masmejean

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.