Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Prise en charge préhospitalière des syndromes coronaires aigus - 09/01/18

[2-0215]  - Doi : 10.1016/S1634-6939(17)75103-4 
F. Boutot, J. Moro, Y. Lambert
 Service d'aide médicale urgente (SAMU) 78, Pôle de l'urgence, Centre hospitalier de Versailles, 177, rue de Versailles, 78150 Le Chesnay, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 10 janvier 2018

Résumé

Les syndromes coronaires aigus représentent l'un des principaux motifs de recours aux structures hospitalières d'urgence mais aussi la principale cause de mort subite de l'adulte. Le syndrome coronaire aigu est défini par l'association d'au moins deux des trois critères suivants : la survenue d'une douleur thoracique datant de moins de 24heures et présumée d'origine coronaire ; des modifications systématisées de l'électrocardiogramme ; la mise en évidence par des marqueurs biologiques d'une ischémie myocardique. La nouvelle classification des syndromes coronaires aigus prend en compte la réalité anatomopathologique du syndrome coronaire aigu et distingue : les syndromes coronaires aigus avec sus-décalage persistant du segment ST, qui correspondent à une occlusion coronaire complète par un thrombus, le pronostic de ces patients est directement lié au délai de restauration du flux coronaire (ou recanalisation) et à la reperfusion du myocarde par stratégie pharmaco-invasive ou par procédure invasive de première intention ; les syndromes coronaires aigus sans sus-décalage persistant du segment ST, correspondant à une occlusion coronaire partielle ou transitoire. La présence d'un ou plusieurs facteurs de gravité comme une lésion sous-endocardique systématisée et des marqueurs cardiaques positifs quand ils sont disponibles identifie une classe de patients à très haut risque. L'analyse de l'électrocardiogramme percritique est la pierre angulaire du diagnostic. Le choix de la stratégie thérapeutique et l'orientation hospitalière dépendent : de l'évaluation des risques propres au patient, hémorragique et thrombotique ; des facteurs de comorbidités, comme le diabète, l'insuffisance rénale et la survenue potentielle de complications comme une récidive ischémique myocardique, une insuffisance cardiaque aiguë et un choc cardiogénique, un trouble du rythme, et de la disponibilité et de la rapidité d'accessibilité d'un service de cardiologie interventionnelle.


Mots-clés : Syndromes coronariens aigus, Douleur thoracique, SAMU-SMUR, Stratégies de reperfusion, Délais de prise en charge


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.