Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Haine et misanthropie dans Timon d’Athènes, de Shakespeare - 10/01/18

Hatred and misanthropy in Shakespeare's Timon of Athens

Doi : 10.1016/j.evopsy.2017.11.004 
Nicolas Brémaud  : Docteur en psychopathologie, psychologue clinicien
 IME « Les Terres Noires », route de Mouilleron, 85000 La Roche/Yon, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 10 janvier 2018
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Objectifs

Étudier la misanthropie pathologique dans son rapport à la haine.

Méthode

Historique du concept de misanthropie. Appui sur le Timon d’Athènes de Shakespeare (1608). Nous verrons en effet en premier lieu comment la misanthropie fut abordée et appréhendée au cours de l’histoire de la psychiatrie. Puis, nous nous intéresserons à la pièce de Shakespeare, dont le personnage central incarne le paradigme de la misanthropie, avec ce point intéressant : Timon est passé de la philanthropie à la misanthropie la plus absolue.

Résultats

La haine, comme la misanthropie, sont trans-structurales, et prennent des formes et une intensité variables selon les sujets, selon la structure à laquelle ils appartiennent. Elles peuvent sans aucun doute relever de la pathologie, se rencontrer dans certaines formes de psychoses, dans la paranoïa notamment. Nous verrons quelles furent les conditions qui firent passer Timon de la philanthropie à la misanthropie, et de quelle manière la philanthropie, la prodigalité excessive, lui évitèrent pendant longtemps de sombrer dans la folie. Nous verrons donc l’utilité, la fonction de sa philanthropie, et la solution misanthrope qui lui fit haïr l’espèce humaine, la rejeter radicalement, pour finir par mourir dans la solitude.

Discussion

Nous nous attacherons ainsi à discuter notamment la misanthropie dans son rapport au lien social, puisqu’elle est rejet, haine, et rupture du lien à l’autre, dans son rapport à la paranoïa, et dans son rapport aux semblants, puisque le misanthrope se voue à les dénoncer.

Conclusion

Timon d’Athènes, de Shakespeare, nous invite à mettre en regard la question de la misanthropie pathologique dans ses rapports à la haine. Elle nous invite plus spécialement à interroger la haine paranoïaque, le basculement de la philanthropie en misanthropie, la fonction préventive de la philanthropie initiale, le vacillement des semblants au moment du déclenchement d’une psychose.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

To study pathological misanthropy in its relationship with hatred.

Methodology

A review of the concept of misanthropy in history, basing the discussion on Shakespeare's Timon of Athens (1608). We will first see how the misanthropy was approached in the course of the history of psychiatry. We will then go on to consider Shakespeare's play, where the central character embodies the paradigm of misanthropy, with one particularity: Timon shifts from philanthropy to the most absolute misanthropy.

Results

Hatred, like misanthropy, is trans-structural. It takes on variable forms and intensity according to subjects, and to the structure to which they belong. Hatred and misanthropy can undoubtedly be pathological, and can be encountered in certain forms of psychosis, and in paranoia in particular. We will see what it was that made Timon move from philanthropy to misanthropy, and how philanthropy and excessive prodigality for a long time prevented him from sinking into madness. We thus perceive the utility and the function of his philanthropy, and the misanthropic solution that led him to hate the human race, to reject it radically, to finally die in solitude.

Discussion

We will attempt to articulate misanthropy with social ties, since it is rejection, hatred and a breaking off from the Other, with paranoia, and with appearances, since the misanthrope is intent on denouncing them.

Conclusion

Shakespeare's Timon of Athens raises the issues of pathological misanthropy and its relationship with hatred. The character invites us more specially to explore paranoid hatred, the shift from philanthropy to misanthropy, the preventive function of his initial philanthropy, and the wavering of appearances at the time of the triggering of a psychosis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Histoire de la psychiatrie, Timon d’Athènes, Shakespeare, Misanthropie, Haine, Paranoïa, Mélancolie, Psychanalyse

Keywords : History of the psychiatry, Timon of Athens, Shakespeare, Misanthropy, Hatred, Paranoia, Melancholy, Psychoanalysis


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention : Brémaud N. Haine et misanthropie dans Timon d’Athènes de Shakespeare. Evol psychiatr XXXX ; vol (n°) : pages (pour la version papier) ou URL [date de consultation] (pour la version électronique).


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.