Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Daratumumab: Therapeutic asset, biological trap! - 12/01/18

Daratumumab : joker thérapeutique, piège biologique !

Doi : 10.1016/j.tracli.2017.12.001 
V. Deneys a, , C. Thiry a, A. Frelik a, C. Debry a, B. Martin b, C. Doyen b
a Blood Transfusion Service, CHU UCL Namur, 5530 Yvoir, Belgium 
b Haematology Service, CHU UCL Namur, 5530 Yvoir, Belgium 

Corresponding author.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 12 janvier 2018

Abstract

Objectives

Recently, daratumumab has been included in the therapeutic strategies for myeloma patients. This molecule is an antibody directed against CD38, strongly expressed on plasma cells. Nevertheless, as CD38 is also present on erythrocyte membrane, daratumumab interferes with immunohaematological tests, complicating the selection of compatible blood.

Methods

A total of 14 patients treated by daratumumab have been followed in our transfusion laboratory. Among them, 11 have been transfused. Dithiotreitol (DTT) has been used to inhibit the daratumumab's interference, in the pre-transfusion tests (irregular antibody screening and cross-match).

Results

The red blood cell treatment with DTT has been very efficacious to inhibit the daratumumab's interference in 13 patients out of 14. Some precautionary measures had to be taken into account, especially the pH and the storage conditions. An extended pheno/genotype was an additional security element in the selection of compatible blood. To simplify and to optimize the laboratory practices, a decisional flow chart has been written.

Conclusion

DTT red blood cell treatment is very useful and efficacious in the pre-transfusion tests of patients treated with daratumumab. It allows to avoid the selection of blood bags only on the basis of an extended pheno/genotype, what is more secure and more ethical with respect to other at higher risk patients. A clear decisional flow chart allows a quality assurance gait. Collaboration with physicians is essential.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Récemment, le daratumumab a intégré l’arsenal thérapeutique du myélome. Il est dirigé contre la molécule CD38, fortement exprimée sur les plasmocytes. Comme CD38 est également présent à la surface des globules rouges, le traitement par daratumumab induit des interférences dans les tests immunohématologiques, compliquant le choix des poches de sang à transfuser.

Méthodes

Au total, 14 patients traités par daratumumab ont été suivis dans notre laboratoire de transfusion. Onze d’entre eux ont bénéficié d’une transfusion. Un traitement des globules rouges par le dithiotréitol (DTT) a été utilisé afin de contrecarrer l’interférence par l’anticorps anti-CD38, pour les tests de recherche d’anticorps irréguliers et pour les tests de compatibilité.

Résultats

Moyennant le respect de quelques mesures de précaution, en particulier le respect du pH et des conditions de conservation, le traitement des hématies par le DTT a permis d’annihiler efficacement l’interférence du daratumumab chez 13 patients sur 14. Un phénotype ou génotype complet des patients avant traitement par daratumumab a apporté une sécurité supplémentaire pour le choix des poches à transfuser. Afin de simplifier et d’homogénéiser les pratiques au laboratoire, un logigramme décisionnel de prise en charge a été rédigé.

Conclusion

L’utilisation du DTT dans les tests immunohématologiques des patients traités par daratumumab est très efficace. Ceci permet d’éviter la sélection des poches à transfuser sur la seule base du respect du phéno/génotype étendu, ce qui nous semble une démarche plus sûre sur le plan transfusionnel et plus éthique vis-à-vis des autres patients à plus haut risque transfusionnel. Un logigramme décisionnel clair permet une démarche de qualité. La collaboration avec les cliniciens est indispensable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Multiple myeloma, Daratumumab, Dithiotreitol, Indirect antiglobulin test

Mots clés : Myélome multiple, Daratumumab, Dithiotréitol, Réaction indirecte à l’antiglobuline


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.