Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La fonction de l’inquiétante étrangeté dans les difficultés des apprentissages - 12/01/18

The function of the uncanny in learning difficulties

Doi : 10.1016/j.evopsy.2017.11.007 
Angélique Christaki  : Psychologue clinicienne, Psychanalyste, Chercheur associé (HDR) à l’UTRPP de l’Université Paris 13, Chargée de cours à l’Université Paris 13 – Sorbonne-Paris-Cité, UTRPP (EA 4403)
 6, rue des Chartreux, 75006 Paris, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 12 janvier 2018

Résumé

Objectif

Nous partons de la constatation clinique suivant laquelle les difficultés des apprentissages rencontrées sous l’appellation des « dys » et des troubles d’apprentissages dans les classifications de pédopsychiatrie contemporaine internationale peuvent être consubstantielles de l’émergence des phénomènes d’inquiétante étrangeté chez l’enfant. L’objectif de cet article est d’interroger la place de ces phénomènes au moment de l’entrée dans la lecture et dans l’écriture, moment pendant lequel résonne la réactivation de la perte originaire qui a permis l’entrée du sujet dans le langage et dans la parole.

Méthode

Cet article est ordonné autour de trois axes : (a) un repérage théorique dans le champ actuel de la pédopsychiatrie autour de ces questions psychopathologiques ; (b) l’expérience clinique avec l’exemple de jeunes enfants qui présentent des difficultés d’apprentissages et qui ont été en psychanalyse ; (c) une confrontation de la clinique contemporaine relative aux difficultés des apprentissages au regard des outils et concepts métapsychologiques.

Résultats

À partir de ces développements, la fonction de l’inquiétante étrangeté peut éclairer les difficultés des apprentissages pendant la période de latence. Plus précisément, les difficultés pour apprendre peuvent résulter de l’atteinte de la dynamique hallucinatoire inhérente aux phénomènes d’inquiétante étrangeté à l’endroit où la représentation mnémonique se voit inapte à absorber l’excès de la sexualité libérée au réveil du souvenir.

Discussion

Cet article explicite le surgissement des phénomènes d’inquiétante étrangeté d’ordre hallucinatoire au moment où la fragilité du refoulement n’a pas encore doté l’enfant d’une image du corps une et fermée sur elle-même. Ainsi, les activités de lecture et d’écriture peuvent devenir le lieu où la pensée se dévoile transparente à elle-même et où le texte peut se transformer en une scène d’unheimlich (Freud). Une telle approche introduit la place de la dynamique hallucinatoire du fonctionnement psychique, notamment concernant la période de latence.

Conclusion

L’inquiétante étrangeté se ramène ainsi à cette suspension de jugement relative au sexe, à ce litige quant à savoir si l’incroyable n’est tout de même pas réellement possible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Aims

The starting point is the observation that learning difficulties, often coming under terms with the prefix “dys”, and learning disorders contained in the international classifications of child psychiatry, can be consubstantial with the emergence of phenomena relating to “the uncanny” in children. The aim of this article is to explore the place of these phenomena in the period when the child starts to learn to read and write, which is a time when the original loss that enabled the subject to appropriate language and speech is reactivated.

Methods

The article pursues three lines of approach: (a) a theoretical overview in the area of contemporary child psychiatry on the subject of these issues; (b) clinical experience, with examples of young children with learning difficulties seen in psychoanalysis; (c) confrontation of contemporary clinical practice in the area of learning difficulties with the tools and concepts of metapsychology.

Results

In line with these considerations, the function of the uncanny can cast light on learning difficulties in the latency period. More specifically, learning difficulties can result from damage to the hallucinatory dynamic inherent in the phenomena of the uncanny where the representations of memory are unable to absorb the excess sexuality unleashed when the memory is revived.

Discussion

This article describes the appearance of “uncanny” phenomena of a hallucinatory nature at a time when repression is vulnerable and has not yet provided the child with an image of the body that is unique and closed in on itself. Thus the activities of reading and writing can become the setting in which thought becomes transparent to itself, and where the text can become a scene of unheimlich (Freud's “uncanny”). This approach highlights the role of a hallucinatory dynamic in psychic functioning, in particular for the period of latency.

Conclusion

Thus the uncanny becomes the suspension of judgment relating to sex, and the difficulty in knowing whether the unbelievable is not in fact really possible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Nosographie, Apprentissage scolaire, Clinique, Représentation pulsionnelle, Dynamique hallucinatoire, Inquiétante étrangeté, Sexuel, Latence, Temporalité psychique, Transfert

Keywords : Nosography, Learning, Clinical practice, Hallucinatory dynamic, Impulses, The uncanny, Sexual, Latency, Psychic temporality, Transfer


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention. Christaki A. La fonction de l’inquiétante étrangeté dans les difficultés d’apprentissage. Evol psychiatr. année ; Vol. (no) : pages (pour la version papier) ou adresse URL [date de consultation] (pour la version électronique).


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.