Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rapid differential diagnosis of diabetes insipidus in a 7-month-old infant: The copeptin approach - 12/01/18

Doi : 10.1016/j.arcped.2017.11.010 
J. Vergier a, , J. Fromonot b, A. Alvares De Azevedo Macedo a, A. Godefroy a, E. Marquant a, R. Guieu b, M. Tsimaratos a, R. Reynaud a
a CNRS, CRN2M UMR 7286, service de pédiatrie multidisciplinaire, hôpital Timone-Enfants, Aix-Marseille université, Assistance publique–Hôpitaux de Marseille, 13385 Marseille, France 
b UMR MD2, laboratoire de biochimie, hôpital Timone, Aix-Marseille université, Assistance publique–Hôpitaux de Marseille, 13385 Marseille, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 3
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Introduction

Diabetes insipidus is characterized by hypoosmotic polyuria related to deficiency of arginine–vasopressin (AVP) secretion (central diabetes insipidus, CDI) or renal insensitivity to AVP (nephrogenic diabetes insipidus, NDI). The water deprivation test with assessment of AVP activity is currently the gold standard for differential diagnosis in patients presenting polyuria–polydipsia syndrome. Nevertheless, it can be dangerous without proper surveillance and its interpretation may be challenging. Other markers have been suggested. Direct quantification of circulating AVP is not sufficient for diagnosis: vasopressin is unstable, analysis is complex. AVP comes from prohormone preprovasopressin with concomitant release of copeptin (C-terminal moiety) in the equimolar ratio. Copeptin is stable in vitro, with easy and rapid measurement (<4h). Past studies have shown greater sensitivity and specificity of copeptin versus AVP to discriminate etiologies of polyuria in adults, but its value has not been demonstrated in infants yet.

Observation

A 7-month-old infant presented polyuria–polydipsia syndrome with poor weight gain. Laboratory tests pointed out hypernatremia (170mmol/L) and blood hyperosmolarity (330mOsm/L) with inappropriate urinary hypoosmolarity (168mOsm/L). Plasmatic copeptin measurement was found at a very high level, 303pmol/L (1–14pmol/L). DdAVP administration did not improve the polyuria, confirming the final diagnosis of NDI. Hyperhydration with a hypoosmolar diet normalized the hydration status and circulating levels of copeptin within 1 week.

Conclusion

Copeptin, a stable peptide reflecting AVP secretion, could be a safer and faster biomarker for etiological diagnosis of polyuria–polydipsia syndrome in children. Before regularization of hydration status, a single baseline measurement may be enough to discriminate NDI from other etiologies without the water deprivation test.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Copeptin, Children, Polyuria–polydipsia syndrome, Diabetes insipidus, Vasopressin

Abbreviations : AVP, CDI, NDI, WDT


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 1

P. 45-47 - janvier 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Lethal form of spinocerebellar ataxia type 7 with early onset in childhood
  • G. Gousse, H. Patural, R. Touraine, S. Chabrier, E. Rolland, J.-C. Antoine, L. Perrin
| Article suivant Article suivant
  • Les jeux vidéo sérieux en pédiatrie
  • D. Drummond, A. Tesnière, A. Hadchouel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.