Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

« On bat un vieillard » : une figure des fantasmes de fustigation dans le grand vieillissement - 13/01/18

“An elderly person is being beaten” – an illustration of beating fantasies in old age

Doi : 10.1016/j.evopsy.2017.11.006 
Céline Racin a, , b  : Psychologue clinicienne, Doctorante en Psychologie, Chargée d’enseignement dans les Universités Paris Descartes – Sorbonne Paris Cité, Paris Diderot – Sorbonne Paris Cité et Paris Nanterre – Paris Lumières
a Laboratoire PCPP (EA 4056), université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, institut de psychologie, 71, avenue Édouard-Vaillant, 92774 Boulogne-Billancourt cedex, France 
b Recherche doctorale soutenue par la Fondation Médéric-Alzheimer, 30, rue de Prony, 75017 Paris, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 13 janvier 2018

Résumé

Objectif

Cet article se propose d’examiner les enjeux psychiques des fantasmes de maltraitance qui s’expriment parfois avec insistance dans le discours de certaines personnes âgées confrontées à une situation de dépendance.

Méthode

À partir d’une compréhension psychodynamique du fonctionnement psychique adossée à deux évocations cliniques, l’étude des représentations mettant en scène un « vieillard battu » permet de repérer les modalités singulières de traitement des problématiques de castration et de passivité réactualisées dans les relations d’aide et de soin.

Résultats

La prégnance du fantasme de fustigation « on bat un vieillard » apparaît ainsi comme une tentative de liaison de l’excitation suscitée par la difficile confrontation à la position passive, et montre que l’acuité de la question narcissique dans le grand vieillissement n’obère pas la conflictualité œdipienne et les problématiques d’identifications sexuelles, qui trouvent là un lieu de réactualisation majeure en même temps qu’une occasion de reprise élaborative.

Discussion

Ces considérations conduisent à envisager les spécificités psychopathologiques de la rencontre avec la dépendance dans le grand âge à la lumière des tensions entre la réalité interne et la réalité externe, au risque sinon de dissoudre l’écart entre le contenu manifeste de la dépendance, imputable notamment à l’actualité événementielle biologique et sociale, et le contexte psychique par lequel il est ressaisi.

Conclusion

Cette étude souhaite attirer l’attention, derrière l’évidence des rapports sociaux de domination, sur les aménagements masochistes et mélancoliques de la passivité susceptibles de s’exprimer à travers cette configuration fantasmatique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Aim

In this paper, we analyze the psychic issues entailed in mistreatment fantasies that are expressed, sometimes insistently, in the discourse of some elderly people finding themselves in a situation of dependency.

Method

This study is based on a psychodynamic understanding of psychic functioning, and it also uses clinical vignettes. We explore the fantasy of “the elderly person being beaten” which casts light on a particular mode of processing of the issues of castration and passivity, re-contextualised in the care setting and care relationships.

Results

The pervasiveness of this fantasy appears as an attempt to bind the excitation caused by the difficulty in accepting a passive position. It also shows that the acute narcissistic issues of old extreme old age do not compromise Oedipal conflict and sexual identification issues. The re-emergence of these issues enables psychic work which can lead to new modes of elaboration.

Discussion

These considerations lead us to envisage the psychopathological characteristics of the encounter with dependency in old age in the light of the tensions between external reality and the internal world. Otherwise the risk is that the distinction between the manifest content of dependency – linked in particular to current biological and social parameters – and the psychic context in which this content is reshaped will be abolished.

Conclusion

Above and beyond the evident social relationships of domination, this study aims to draw attention to the masochistic and melancholic modes of passivity that can be mobilized in this fantasized configuration.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Personne âgée, Institution, Vieillissement, Dépendance, Passivité, Masochisme, Mélancolie, Psychanalyse

Keywords : Elderly, Hospital, Ageing, Dependency, Passivity, Masochism, Melancholia, Psychoanalysis


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention. Racin C. « On bat un vieillard » : une figure des fantasmes de fustigation dans le grand vieillissement. Evol psychiatr. année ; Vol. (no) : pages (pour la version papier) ou adresse URL [date de consultation] (pour la version électronique).


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.