Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mortalité maternelle chez les femmes en situation de précarité. Résultats de l’ENCMM, France 2010–2012 - 13/01/18

Maternal deaths related to social vulnerabilities. Results from the French confidential enquiry into maternal deaths, 2010–2012

Doi : 10.1016/j.anrea.2017.11.017 
V. Tessier a, , S. Leroux b, I. Guseva-Canu c
a DHU risques et grossesse, maternité de Port-Royal, 53, avenue de l’Observatoire, 75014 Paris, France 
b Centre hospitalier Annecy-Genevois, 1, avenue de l’Hôpital, 74370 Metz-Tessy, France 
c Santé publique France, 12, rue du Val-d’Osne, 94410 Saint-Maurice, France 

*V. Tessier, DHU risques et grossesse, maternité de Port-Royal, 53, avenue de l’Observatoire, 75014 Paris, France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 13 janvier 2018
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Le thème de la précarité est nouveau pour l’ENCMM. Face à l’augmentation perçue du nombre de décès maternels pouvant avoir un lien avec une situation de précarité, nous avons cherché à appréhender les principales dimensions pouvant contribuer à une mort maternelle dans ce contexte, afin d’en proposer une définition. La sélection des cas faite a posteriori est majoritairement fondée sur un jugement qualitatif. Entre 2010 et 2012, parmi les dossiers expertisés par le CNEMM, un ou plusieurs éléments relevant de la vulnérabilité sociale ont été identifiés dans 8,6 % des cas (18 décès). Les critères directs retenus ont été les notions de « précarité » ou de « difficultés sociales », de difficultés d’hébergement, de barrière linguistique et d’isolement. L’absence de suivi de la grossesse a été retenue comme marqueur indirect. Nous avons exclu les cas où prédominaient une pathologie psychiatrique et/ou une ou des addictions. Sur les 18 dossiers repérés avec facteurs de précarité, le décès a été considéré comme « inévitable » dans 2 cas (11 %), « certainement évitable » ou « peut-être évitable » dans 13 cas (72 %). Dans 3 cas (17 %), l’évitabilité n’a pu être déterminée. L’évitabilité est en rapport avec le contenu et l’adéquation des soins (11 cas sur 13, 85 %) et avec l’interaction de la patiente avec le système de soins dans 10 cas sur 18 (56 %). L’analyse des cas de décès maternels chez des femmes en situation de précarité permet de rappeler que le lien entre la précarité socioéconomique et les mauvais résultats de santé maternelle inclut potentiellement un risque spécifique de décès maternel.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The theme of deprivation is new for the ENCMM. In view of the perceived increase in the number of maternal deaths that may be related to a deprivation situation, we sought to understand the main dimensions that could contribute to maternal death in this context, in order to propose a definition. The selection of cases made a posteriori is mainly based on a qualitative judgment. Between 2010 and 2012, among the deaths evaluated by the CNEMM, one or more elements related to social vulnerability were identified in 8.6% of the cases (18 deaths). The direct criteria used were the concepts of “deprivation” or “social difficulties”, difficulties of housing, language barriers and isolation. The absence of prenatal care was retained as an indirect marker. We excluded cases where psychiatric pathology and/or addiction were predominant. Of the 18 cases identified with deprivation factors, death was considered “unavoidable” in 2 cases (11%), “certainly avoidable” or “possibly avoidable” in 13 cases (72%). In 3 cases (17%), avoidability could not be determined. Avoidability was related to the content and adequacy of care in 11 cases out of 13 (85%) and the patient's interaction with the health care system in 10 of 18 cases (56%). The analysis of maternal deaths among women in precarious situations points out that the link between socio-economic deprivation and poor maternal health outcomes potentially includes a specific risk of maternal death.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Précarité, Décès maternel, Barrière linguistique, Isolement social, Recours aux soins

Keywords : Social vulnerabilities, Maternal death, Language barriers, Isolation, Healthcare access


Plan


 Nous reproduisons ce texte initialement paru dans la revue Gynécologie obstétrique fertilité & sénologie pour en assurer la plus large diffusion auprès des anesthésistes-réanimateurs. Toute référence à ce texte devra renvoyer à la référence princeps, comme suit : Gynecol Obstet Fertil Senol 2017;45(12 Suppl.):S84–S88.
☆☆ 5e rapport de l’Enquête nationale confidentielle sur les morts maternelles (2010–2012).


© 2017  Société française d'anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.