Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude approfondie de la mortalité maternelle en France, contexte et méthode - 13/01/18

Enhanced system for maternal mortality surveillance in France, context and methods

Doi : 10.1016/j.anrea.2017.11.003 
C. Deneux-Tharaux , M. Saucedo
 Inserm U1153, équipe EPOPé, Épidémiologie obstétricale périnatale et pédiatrique, maternité Port-Royal, 53, avenue de l’Observatoire, 75014 Paris, France 

C. Deneux-Tharaux, Inserm U1153, équipe EPOPé, Épidémiologie obstétricale périnatale et pédiatrique, maternité Port-Royal, 53, avenue de l’Observatoire, 75014 Paris, France.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 13 janvier 2018

Résumé

La mortalité maternelle, malgré sa rareté dans les pays riches, reste un indicateur fondamental de santé maternelle. Elle est considérée comme un « évènement-sentinelle » dont la survenue témoigne de dysfonctionnements, souvent cumulés, du système de soins. Outre les enseignements classiques de la surveillance épidémiologique- nombre de décès, ratio de mortalité maternelle, et identification des sous-groupes de femmes à risque-, son étude permet, par une analyse précise du parcours de chaque femme décédée, une mise en évidence d’éléments améliorables du contenu ou de l’organisation des soins, dont la correction permettra la prévention des décès mais aussi des événements morbides d’amont relevant des mêmes dysfonctionnements. Pour atteindre ce double objectif épidémiologique et d’audit clinique, un système renforcé ad hoc est nécessaire. La France est dotée d’un tel dispositif depuis 1996, l’Enquête Nationale Confidentielle sur la Mortalité Maternelle (ENCMM), coordonnée par l’équipe Inserm Epopé. La première étape est l’identification multi-sources (déclaration directe, certificat de décès, bulletins de naissances, PMSI) des femmes décédées pendant la grossesse ou dans l’année suivant sa fin. La 2e étape est la collecte d’informations détaillées pour chaque décès par un binôme d’assesseurs cliniciens. La 3e étape est la revue de ces documents anonymisés par le Comité National d’Experts sur la Mortalité Maternelle placé sous la tutelle de Santé Publique France, qui juge du caractère maternel (lien causal) du décès et porte un jugement sur l’adéquation des soins et l’évitabilité du décès. La synthèse des informations ainsi colligées pour les décès maternels de la période 2010–2012 fait l’objet du dernier rapport.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Maternal mortality, despite its rarity in rich countries, remains a fundamental indicator of maternal health. It is considered as a “sentinel event”, consequence of dysfunctions of the health care system, often cumulative. In addition to the classical epidemiological surveillance outcomes-number of deaths, maternal mortality ratio and identification of the subgroups of women at risk-its study allows an accurate analysis of each deceased woman's trajectory to identify opportunities for improvements in the content or organization of care; the correction of which will make it possible to prevent deaths but also upstream morbid events affected by the same dysfunctions. To achieve this dual epidemiological and clinical audit objective, an ad hoc enhanced system is needed. France has had such a system since 1996, the National Confidential enquiry into maternal deaths (ENCMM), coordinated by the Inserm Epopé team. The first step is the multi-source identification (direct declaration, death certificate, birth certificates, hospital discharge data) of women who died during pregnancy or within one year of its end. The second step is the collection of detailed information for each death by a pair of clinical assessors. The third stage is the review of these anonymized documents by the National Committee of Experts on Maternal Mortality, which judges whether the death is maternal (causal link) and makes a judgment on the adequacy of care and avoidability of death. The synthesis of the information thus collected for maternal deaths in the period 2010-2012 is the subject of the last report.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mortalité maternelle, Surveillance, Enquête confidentielle, Audit

Keywords : Maternal mortality, Surveillance, Confidential enquiry, Audit


Plan


 Nous reproduisons ce texte initialement paru dans la revue Gynécologie Obstétrique Fertilité & Sénologie pour en assurer la plus large diffusion auprès des anesthésistes-réanimateurs. Toute référence à ce texte devra renvoyer à la référence princeps, comme suit : Gynecol Obstet Fertil Senol 2017;45 (12 Suppl.):S3-S7.
☆☆ 5e rapport de l’Enquête nationale confidentielle sur les morts maternelles (2010–2012).


© 2017  Société française d'anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.