Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Morts maternelles par accident vasculaire cérébral. Résultats de l'ENCMM, FRANCE 2010-2012 - 13/01/18

Maternal death by stroke. Results from the French enquiry into maternal deaths, 2010-2012

Doi : 10.1016/j.anrea.2017.11.014 
H. Cohen a, M. Rossignol b,
a Service de gynécologie-obstétrique, institut mutualiste Montsouris, 42, boulevard Jourdan, 75014 Paris, France 
b Département d’anesthésie-réanimation-SMUR, hôpital Lariboisière, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 2, rue Ambroise-Paré, 75010 Paris, France 

*M. Rossignol, Département d’anesthésie-réanimation-SMUR, hôpital Lariboisière, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 2, rue Ambroise-Paré, 75010 Paris, France.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 13 janvier 2018

Résumé

La survenue d’un accident vasculaire cérébral (AVC) est un évènement rare au cours de la grossesse ou du post-partum (10/100 000 accouchements). Tous les types d’AVC peuvent survenir, qu’ils soient ischémiques (24 %), hémorragiques (74 %) ou mixtes (2 %). La grossesse constitue probablement une situation plus à risque d’AVC même si cela est discuté pour les malformations artério-veineuses (MAV), les anévrismes et les cavernomes. Entre 2010 et 2012, 31 décès maternels ont été associés à un AVC (12 % des morts maternelles). Dans 22 cas (8 % des MM), l’AVC était la cause principale du décès, soit un ratio de mortalité maternelle de 0,9 pour 100 000 naissances vivantes, sans changement par rapport à la période 2007–2009. On relève 2 thrombophlébites cérébrales, 2 AVC ischémiques et 18 AVC hémorragiques (90 %, dont 4 ruptures d’anévrisme, 2 MAV). Ces décès sont survenus au cours d’une grossesse évolutive dans 5 cas (25 %), après une fausse couche spontanée dans 1 cas (5 %), et après un accouchement dans 14 cas (70 %). Au sein de ces derniers, le moment de survenue de l’AVC était avant travail dans 4 cas et en post-partum dans 9 cas (entre 1 et 9jours) et non renseigné dans un cas ; la voie d’accouchement était la voie basse dans 50 % des cas (7/14), la césarienne (toutes en urgence) dans 43 % des cas (6/14) et non renseignée dans un cas. La majorité des décès par AVC (cause principale) évalués ont été considérés comme inévitables (13/17, 76 %). Quatre décès ont été considérés comme possiblement évitables (retard diagnostic, erreur diagnostique, traitement inadapté, poursuite d’une grossesse inapproprié). L’analyse de ces décès permet de rappeler que toute céphalée brutale, intense et inhabituelle doit être explorée et que la grossesse ne contre-indique aucun des examens diagnostique (scanner, angioscanner, IRM) ou des traitements invasifs (chirurgie, embolisation, fibrinolyse) nécessaire à sa prise en charge. Enfin, le diagnostic de céphalée postbrèche dure-mérienne ne doit pas être posé sans imagerie quand la symptomatologie n’est pas typique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Stroke is a rare event during pregnancy (10/100,000) and can be ischemic (24%), hemorrhagic (74%) or both (2%). Pregnancy probably increases the risk even if it is discussed for arteriovenous malformation (AVM), aneurismal subarachnoid hemorrhage (SAH) and cavernomas. Between 2010 and 2012, 31 maternal deaths were associated with stroke. In 22 cases, stroke was the direct cause of death giving a maternal mortality ratio of 0,9/100,000 witch is not different from the former report (2007–2009). There were 2 cerebral thrombophlebitis, 2 ischemic strokes and 18 hemorrhagic strokes (4 SAH, 2 AVM). These deaths occurred during ongoing pregnancy in 5 cases (25%), after miscarriage in 1 case (5%) and in the post-partum period in 14 cases (70%). In this last situation, stroke occurred before delivery in 4 cases and during the post-partum period in 9 cases (1 to 9 days) (1 unknown). There were 7 vaginal deliveries (50%) and 6 emergency cesarean sections (43%) (1 unknown). Most of those deaths were considered to be unavoidable (13/17, 76%). Four deaths were considered by the experts as being possibly avoidable (delay diagnosis, diagnostic error, inadequate treatment, lake of interruption of the pregnancy). Analyzing those deaths remind that any sudden, severe and unusual headache must be explored and that pregnancy does not contraindicate any of the diagnostic examinations (TDM, angio-TDM, MRI) or invasive treatments (surgery, arterio-embolization, fibrinolysis) necessary for its management. Furthermore, the diagnosis of postdural puncture headache should not be establishedwithout imaging when the symptomatology is not absolutely typical.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Grossesse, Accident vasculaire cérébral hémorragique, Accident vasculaire cérébral ischémique, Céphalée, Mortalité maternelle

Keywords : Pregnancy, Hemorrhagic stroke, Ischemic stroke, Headache, Maternal mortality


Plan


 Nous reproduisons ce texte initialement paru dans la revue Gynécologie Obstétrique Fertilité & Sénologie pour en assurer la plus large diffusion auprès des anesthésistes-réanimateurs. Toute référence à ce texte devra renvoyer à la référence princeps, comme suit : Gynecol Obstet Fertil Senol 2017;45(12 Suppl.):S65–S70.
☆☆ 5e rapport de l’Enquête nationale confidentielle sur les morts maternelles (2010–2012).


© 2017  Société française d'anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.