Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mortalité maternelle par hémorragie, résultats de l’ENCMM, France 2010–2012 - 13/01/18

Maternal deaths due to haemorrhage: Results from the French confidential enquiry into maternal deaths, 2010–2012

Doi : 10.1016/j.anrea.2017.11.006 
E. Morau a, , J.C. Ducloy b, S. Le Roux c, P. Weber d
a Service d’anesthésie-réanimation, pôle mère-enfant, CHU de Montpellier, 191, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34000 Montpellier, France 
b Maternité hôpital privé de Villeneuve-d’Ascq, quartier du recueil, 20, avenue de La Reconnaissance, 59491 Villeneuve-d’Ascq, France 
c Maternité centre hospitalier Annecy-Genevois, 1, avenue de l’Hôpital, 74370 Metz-Tessy, France 
d Pôle maternité gynécologie, GHR Mulhouse-Sud-Alsace, 87, avenue d’Altkirch, 68051 Mulhouse, France 

*E. Morau, Service d’anesthésie-réanimation, pôle mère-enfant, CHU de Montpellier, 191, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34000 Montpellier, France.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 13 janvier 2018
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Les hémorragies restent une cause préoccupante de morbi-mortalité en France et un marqueur de la qualité des soins en obstétrique. La prévalence des hémorragies du post-partum (HPP) se situe en France entre 5 et 10 % des accouchements. L’HPP est définie par des pertes sanguines supérieures à 500mL qu’elles soient extériorisées ou non et ce quel que soit le mode d’accouchement (voie basse ou césarienne). Entre 2010 et 2012, 29 décès maternels par hémorragie (hors celles du premier trimestre de grossesse) ont été recensés, soit un RMM de 1,2 décès pour 100 000 naissances vivantes (IC 95 % 0,8–1,7). Les hémorragies obstétricales bien qu’en baisse par rapport au triennum précédent (2007/2009) restent la première cause de décès maternels directs, représentant 24 % de ces décès. On observe par rapport au dernier triennum une diminution des hémorragies par atonie utérine (12/29) et toujours une surreprésentation de patientes porteuses d’un utérus cicatriciel (11/23). Parmi les facteurs de sous optimalité des soins, on retrouve des retards au diagnostic et à la prise en charge de saignements non exteriorisés (hémopéritoine), des retards à la prise en charge réanimatoire devant des paramètres hémodynamiques et biologiques faussement rassurants, des défauts d’orientation de patientes ainsi que de concertation ou organisation au sein des équipes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Haemorrhage is the first cause of maternal mortality and morbidity in France and a quality of care marker. Haemorrhage rate in France is around 5 to 10% of deliveries. PPH is defined as a post-partum blood loss500mL whatever the delivery route and sometime blood can be concealed inside the pelvis. Between 2010 and 2012 in France, 29 deaths were related to haemorrhage giving a maternal mortality ratio of 1,2/100,000 live births (CI 95% 0,8–1,7). Haemorrhage cases decreased from last triennium (2007–2009) especially for uterine atony cases (12/29) but remains the first leading cause of direct maternal death. Patients with previous cesarean birth were more represented than in general obstetrical population (11/23). Substandard care were mainly due to delays in diagnosis of hemoperitoneum, delays in adequate resuscitation because of reassuring vital signs (normal blood pressure or normal hematocrite at the initial stage of bleeding) or organisational mistakes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hémorragie post-partum, Mortalité maternelle, Atonie utérine, Hémopéritoine

Keywords : Postpartum haemorrhage, Maternal mortality, Uterine atony, Hemoperitoneum


Plan


 Nous reproduisons ce texte initialement paru dans la revue Gynécologie Obstétrique Fertilité & Sénologie pour en assurer la plus large diffusion auprès des anesthésistes-réanimateurs. Toute référence à ce texte devra renvoyer à la référence princeps, comme suit : Gynecol Obstet Fertil Senol 2017;45(12 Suppl.):S24–S30.
☆☆ 5e rapport de l’Enquête nationale confidentielle sur les morts maternelles (2010–2012).


© 2017  Société française d'anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.