Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ventilation protectrice pour tous ? (œdème pulmonaire cardiogénique, embolie pulmonaire, asthme, BPCO) - 14/01/18

Lung-Protective ventilation for all? (Cardiogenic oedema, pulmonary embolism, asthma, COPD)

Doi : 10.1016/j.anrea.2017.12.009 
Christophe Quesnel 1, , 2 , El Mahdi Hafiani 1, 2, Marc Garnier 1, 2
1 AP–HP, hôpital Tenon, service d’anesthésie et réanimation, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 
2 Université Pierre-et-Marie-Curie Sorbonne université, 75013 Paris, France 

Christophe Quesnel, AP–HP, hôpital Tenon, service d’anesthésie et réanimation, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le dimanche 14 janvier 2018
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

La ventilation est une technique essentielle en réanimation dont les modalités peuvent conditionner l’évolution du patient. Diverses études animales et cliniques dans le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) ont montré le rôle délétère de volume courant (Vt) 12mL/kg de poids idéal théorique (PIT). Ces travaux ont conduit au concept de lésions induites par le ventilateur (VILI), dont les principaux déterminants sont le volotrauma, le barotrauma et l’atélectrauma. Il semble que l’adéquation entre Vt administré et volume pulmonaire disponible traduite par la pression motrice soit un déterminant essentiel du VILI. Ces mécanismes d’agression se combinent et peuvent être assimilés à une énergie mécanique délivrée au poumon introduisant une notion dynamique au VILI. Au cours du SDRA, la ventilation protectrice associant réduction du Vt à 6mL/kg PIT et usage de la pression expiratoire positive (PEP) a été évaluée. Les résultats positifs de ces études, ont conduit à extrapoler ce concept en anesthésie et chez tous les patients critiques sans critères de SDRA recevant une ventilation. Des études de cohortes conduites chez des patients sans SDRA suggèrent qu’une diminution du Vt et des stratégies combinées de ventilation protectrice sont associées à une plus faible incidence de SDRA et pour certaines à une amélioration du pronostic. Cependant, les résultats de plusieurs essais randomisés en cours permettront de progresser sur les modalités de cette ventilation protectrice appliquée à tous les patients ventilés. La ventilation protectrice semble donc à privilégier en l’intégrant à la prise en charge de la pathologie concernée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Mechanical ventilation is an essential support in critical care; its modalities can modify the evolution of the patient. Animal and clinical studies during acute respiratory distress syndrome (ARDS) have shown the deleterious role of tidal volume (Vt)12mL/kg ideal body weight (IBW). These works have led to the concept of ventilator-induced lung injury (VILI) whose main determinants are volotrauma, barotrauma and atelectrauma. It seems that the adequacy between administered Vt and available pulmonary volume monitored by the driving pressure is an essential determinant of VILI. These mechanisms of lung injury are additive and can be considered as a mechanical energy delivered to the lung. During ARDS, protective ventilation using Vt of 6mL/kg IBW and positive expiratory pressure (PEEP) was evaluated. The positive results of these studies led to extrapolate this concept to anaesthesia and to all critical patients without ARDS criteria receiving ventilation. Cohort studies conducted in patients without ARDS suggest that a Vt decrease combined with protective ventilation strategies are associated with a lower incidence of ARDS and in some studies with improved prognosis. However, the results of several randomised trials underway will make progress on the modalities of this protective ventilation applied to all ventilated patients. Protective ventilation seems to be preferred but need to be integrated into the global management of the pathology concerned.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Lésion alvéolaire induite par le ventilateur, Ventilation pulmonaire protectrice, Volume courant, Pression expiratoire positive

Keywords : Ventilator-induced lung injury (VILI), Lung protective ventilation, Mechanical ventilation, Tidal volume, Positive end expiratory pressure


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.