Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Bactériologie des exacerbations aiguës des bronchopneumopathies chroniques obstructives en Tunisie - 04/02/18

Bacteriology of acute exacerbations of chronic obstructive pulmonary disease in Tunisia

Doi : 10.1016/j.rmr.2017.03.035 
S. Messous a, , b , M.H. Grissa a, c, K. Beltaief a, c, R. Boukef a, d, S. Nouira a, c, M. Mastouri a, b
a Laboratoire de recherche (LR12SP18), université de Monastir, Monastir, Tunisie 
b Laboratoire de microbiologie, hôpital universitaire Fattouma Bourguiba de Monastir, Monastir, Tunisie 
c Services des urgences, hôpital universitaire Fattouma Bourguiba de Monastir, Monastir, Tunisie 
d Services des urgences, hôpital universitaire Sahloul de Sousse, Sousse, Tunisie 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le dimanche 04 février 2018
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Introduction

Le rôle des bactéries, y compris les germes atypiques, dans les exacerbations aiguës de la bronchopneumopathie chronique obstructive (EABPCO) en Tunisie a été diversement apprécié.

Méthodes

Étude descriptive et analytique incluant des patients d’âge moyen de 68,3±10,5 ans hospitalisés pour EABPCO. L’examen bactériologique comprend un examen cytobactériologique de crachat et une sérologie des germes atypiques incluant Mycoplasma pneumoniae, Coxiella burnetii, Chlamydophila pneumoniae et Legionella pneumophila selon les techniques standard.

Résultats

Sur les 240 patients inclus, 175 cultures de crachat (73 %) ont été considérées comme significatives. Vingt-neuf cultures étaient positives (16,5 %) et 31 germes ont été isolés dont les plus fréquents étaient Paeruginosa (25,8 %), Kpneumoniae (16,2 %), Hinfluenzae (13 %) et Spneumoniae (9,7 %). La prévalence de l’infection à Cpneumoniae, Mpneumoniae et Cburnetii était respectivement de 8,4 %, 9 % et 6,6 %. Aucune infection à Lpneumophila n’a été retrouvée. Les critères d’Anthonisen étaient associés à une culture positive (p=0,04). Près de la moitié (40,9 %) des souches isolées étaient résistantes aux antibiotiques classiques de première intention (43,7 % pour amoxicilline-acide clavulanique).

Conclusions

La faible positivité de la bactériologie quantitative des crachats et l’important pourcentage des souches résistantes avec une prédominance des Pseudomonas exclusivement multirésistantes peuvent aider dans la prise en charge des patients en EABPCO.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The role of bacteria, including atypical organisms, in acute exacerbations of chronic obstructive pulmonary disease (AECOPD) has been assessed in various ways in Tunisia.

Methods

This was a descriptive and analytical study of patients with a mean age of 68.3±10.5 years hospitalized for AECOPD. Bacteriological examination included a cytological sputum exam and serology for atypical organisms including Mycoplasma pneumoniae, Coxiella burnetii, Chlamydophila pneumoniae and Legionella pneumophila using standard techniques.

Results

Of the 240 patients enrolled, 175 sputum cultures (73%) were considered significant. Twenty-nine cultures were positive (16.5%) and 31 microorganisms were isolated of which the most frequent were Paeruginosa (25.8%), Kpneumoniae (16.2%), Hinfluenzae (13%) and Spneumoniae (9.7%). The prevalence of Cpneumoniae, Mpneumoniae and Cburnetii was 8.4%, 9% and 6.6%, respectively. No Lpneumophila infection was found. The Anthonisen criteria were associated with a positive culture (P=0.04). Almost half (40.9%) of the isolates were resistant to conventional first line antibiotics (43.7% to amoxicillin-clavulanic acid).

Conclusions

Awareness of the low positivity of quantitative sputum bacteriology and the large percentage of resistant strains with a predominance of exclusively multi-resistant Pseudomonas should help in the management of patients with AECOPD.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : EABPCO, Infection bactérienne, Germes atypiques, Résistance bactérienne, Critères d’Anthonisen

Keywords : AECOPD, Bacterial infection, Atypical germs, Bacterial resistance, Anthonisen criteria


Plan


© 2017  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.