Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Reconstruction of an anterior chest wall radionecrosis defect by a contralateral latissimus dorsi flap: A case report - 04/02/18

Couverture d’une perte de substance thoracique antérieure post-radionécrose par un lambeau de grand dorsal controlatéral : case report

Doi : 10.1016/j.anplas.2017.12.002 
A. Vairinho , A. Al Hindi, M. Revol, A. Legras, K. Rem, Y. Guenane, S. Cristofari, T. Sorin
 Hôpital Saint-Louis, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75010 Paris, France 

Corresponding author. 9, passage du genie, 75012 Paris, France.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le dimanche 04 février 2018

Summary

Introduction

Soft tissue and bone radionecrosis are rare but serious complications may occur late after radiotherapy.

Case report

We report the case of an 86-year-old woman with a history an infiltrating ductal carcinoma of the left breast, treated by total mastectomy, left axillary dissection and adjuvant radiotherapy. Eighteen years later, the first radionecrosis lesions appeared and grew progressively in a 6-month period. These lesions are deep, involving the anterior aspect of the 4th to the 6th ribs and infiltrating the chest wall to the left cardio-thoracic space communicating largely with the pericardium. During axillary dissection, the neurovascular pedicle of the left latissimus dorsi muscle had been severed. The first part of the operation consisted of performing a left side parietectomy of the thoracic wall with a large resection of pericardial tissue and a small myocardial patch. The second step consisted of repairing the thoracic wall defect with a contralateral musculocutaneous latissimus dorsi flap.

Conclusion

Due to its significant axis of rotation, the latissimus dorsi muscle flap must be considered in the therapeutic algorithm for covering of contralateral anterior chest wall defects.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

La radionécrose cutanée et l’ostéoradionécrose sont des complications rares mais graves. Elles peuvent survenir tardivement par rapport au traitement initial.

Case report

Nous décrivons les cas d’une femme de 86 présentant comme antécédent un carcinome canalaire infiltrant du sein gauche pris en charge pour mastectomie totale, curage axillaire gauche et radiothérapie adjudvante. Dix-huit ans plus tard, les premières lésions de radionécrose sont apparues avec une évolution rapide en six mois. Ces lésions sont creusantes, lysant les arcs costaux antérieurs de C4 à C6 et infiltrant la paroi thoracique jusqu’à l’espace cardiothoracique gauche avec un contact péricardique étendu. Lors du curage axillaire, le pédicule vasculo-nerveux du muscle latissimus dorsi gauche avait été sectionné. Le premier temps opératoire a consisté en une pariétectomie gauche avec résection élargie d’un patch de péricarde et une pastille de myocarde. Le deuxième temps a consisté à réparer le défet pariétal thoracique par un lambeau musculocutané de latissimus dorsi droit controlatéral.

Conclusion

De par son axe de rotation important, lambeau du muscle latissimus dorsi doit être présent dans l’algorithme thérapeutique pour couvrir des pertes de substance thoracique antérieure controlatérale. Une mobilisation au-delà du pilier axillaire antérieur controlatéral est possible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Soft tissue radionecrosis, Bone radionecrosis, Radiotherapy, Latissimus dorsi flap, Carcinoma

Mots clés : Radionécrose cutanée, Ostéoradionécrose, Radiothérapie, Lambeau muscle grand dorsal, Carcinoma, Lambeau muscle latissimus dorsi


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.