Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Au carrefour des spectres : problèmes de diagnostic différentiel entre autisme et schizotypie, autour du cas d’un jeune adulte - 04/02/18

Where spectra meet: Problems of differential diagnosis between autism and schizotypy – the case of a young adult

Doi : 10.1016/j.evopsy.2017.08.004 
Antoine Frigaux : Psychologue clinicien, doctorant contractuel, Renaud Evrard  : Psychologue clinicien, maître de conférences en psychologie, Nadine Demogeot : Psychologue clinicienne, maître de conférences en psychologie
 EA 4432, laboratoire Interpsy, université de Lorraine, 23, boulevard Albert-1er, BP 13397, 54015 Nancy cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 21
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Plusieurs débats scientifiques et politiques contemporains insistent sur l’importance de ne plus concevoir l’autisme comme une forme de psychose. Toutefois, de nombreux cliniciens et chercheurs identifient des chevauchements symptomatiques entre le spectre de la schizophrénie et le spectre de l’autisme. C’est particulièrement le cas pour l’autisme Asperger chez l’adulte et des formes dites atténuées de schizophrénie.

Méthode

Nous exposons ces difficultés diagnostiques à partir de l’étude qualitative, projective et psychométrique d’Etienne, un jeune homme ayant des troubles de la communication sociale et certaines conduites excentriques.

Résultats

La passation du Questionnaire de la personnalité schizotypique et de l’Adult Asperger Assessment montre qu’Etienne se qualifie pour les deux diagnostics de schizotypie et d’autisme Asperger. Une analyse clinique, associée à la passation de l’épreuve projective du test de Rorschach, nous amène à faire l’hypothèse d’une « structure autistique » sous-jacente. L’analyse porte notamment sur le rapport au langage et au double entretenus par Etienne, qui viennent éclairer les difficultés dont il a pris conscience.

Discussion

La clinique structurale semble une alternative pertinente lorsque la clinique spectrale, centrée sur les manifestations comportementales, ne parvient pas à discerner suffisamment les fonctions des symptômes. L’articulation entre approches psychométrique, projective et clinique reste néanmoins à parfaire auprès d’une cohorte plus importante.

Conclusion

La confusion diagnostique entre autisme et psychose a été renforcée par les approches quasi-dimensionnelles adoptées récemment dans les grandes nosographies internationales. Une clinique différentielle plus fine semble possible, en s’intéressant aux difficultés et aux solutions associées à un fonctionnement autistique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Several contemporary scientific and political debates stress the importance of no longer conceiving autism as a form of psychosis. However, many clinicians and researchers identify symptom overlaps between the schizophrenia and autism spectra, because these new nosographic conceptualizations have blurred boundaries. This is especially the case for adult Asperger autism, a still under-diagnosed form of autism, and so-called attenuated forms of schizophrenia such as the schizotypal personality disorder.

Method

We explore these diagnostic difficulties through a qualitative, projective and psychometric study of the case of Etienne, a young man with social communication disorders and some eccentric behaviors.

Results

Etienne's scores on the Schizotypical Personality Questionnaire and the Adult Asperger Assessment qualify him for both schizotypy and Asperger autism diagnoses. A clinical analysis coupled with Rorschach's projective test leads us to hypothesize an underlying “autistic structure,” based on Maleval's psychoanalytic conceptualization. This analysis especially concerns Etienne's relationships with language and the double, which cast light on difficulties of which he is aware.

Discussion

The structural clinical approach seems a relevant alternative when the spectral clinical approach, focusing on behavioral manifestations, fails to adequately discern the functions of the symptoms. Nevertheless, the articulation between psychometric, projective, and clinical methodologies still needs to be applied to a larger cohort.

Conclusion

The diagnostic confusion between autism and psychosis has been reinforced by the quasi-dimensional approaches recently endorsed in major international classifications of mental disorders, whereas Lacanian psychoanalysis seems to have developed a finer differential clinical practice, with an interest in both the difficulties and the solutions associated with autistic functioning.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Autisme, Psychose, Trouble de personnalité schizotypique, Syndrome d’Asperger, Test de Rorschach, Diagnostic différentiel, Cas clinique

Keywords : Autism, Psychosis, Schizotypal personality disorder, Asperger syndrome, Rorschach test, Differential diagnosis, Clinical case


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention : Frigaux A, Evrard R, Demogeot N. Au carrefour des spectres : problèmes de diagnostic différentiel entre autisme et schizotypie, autour du cas d’un jeune adulte. Evol psychiatr XXXX; vol (no): pages (pour la version papier) ou URL [date de consultation] (pour la version électronique).


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 83 - N° 1

P. 161-181 - janvier 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le Body Art : un autre modèle pour penser les scarifications
  • Adrien Cascarino
| Article suivant Article suivant
  • Solitudes et mélancolies
  • Manon Piette, Dorothée Legrand

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.