Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact des recommandations Afssaps 2009 sur la prise en charge de la maladie thromboembolique veineuse aux urgences : étude avant/après - 05/02/18

Impact of the 2009 Afssaps guidelines on the management of venous thromboembolic disease in emergency department: Before/after study

Doi : 10.1016/j.revmed.2017.12.006 
L. De Massari a, b, Y. Jamilloux b, c, J.-C. Lega b, h, A. Sigal e, X. Jacob f, K. Tazarourte g, K. Mensah b, d, P. Sève b, c,
a Département de médecine générale, hospices civils de Lyon, 69001 Lyon, France 
b Université Claude Bernard-Lyon 1, 69001 Lyon, France 
c Service de médecine interne, hôpital de la Croix-Rousse, hospices civils de Lyon, 103, grande rue de la Croix-Rousse, 69004 Lyon, France 
d Département de santé publique, hospices civils de Lyon, 69001 Lyon, France 
e Service des urgences, hôpital de la Croix-Rousse, hospices civils de Lyon, 69004 Lyon, France 
f Service des urgences, centre hospitalier Lyon-Sud, hospices civils de Lyon, 69001 Lyon, France 
g Service des urgences, hôpital Édouard-Herriot, hospices civils de Lyon, 69001 Lyon, France 
h Service de médecine interne, hôpital de Lyon-Sud, hospices civils de Lyon, 69001 Lyon, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le lundi 05 février 2018
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Introduction

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé a publié des recommandations de bonnes pratiques (RBP) pour le traitement de la maladie thromboembolique veineuse (MTEV) en 2009. Quatre de ces recommandations s’appliquant à la prise en charge initiale de la maladie, l’objectif de notre étude est de déterminer si l’élaboration et la diffusion de ces quatre RBP ont eu un impact sur la pratique.

Méthodes

Étude rétrospective avant/après comparant 132 patients traités aux urgences des hospices civils de Lyon pour une thrombose veineuse profonde (TVP) et/ou une embolie pulmonaire (EP) en 2008–2009 (« avant ») et 153 patients traités en 2010–2011 (« après »).

Résultats

Dans la période « avant », 70 patients ont été traités pour une TVP et 62 patients pour une EP. Dans la période « après », 50 patients ont été traités pour une TVP et 103 patients pour une EP. Le taux de conformité n’était pas significativement différent pour les deux périodes pour chacune des RBP, hormis pour l’indication d’héparine de bas poids moléculaire (HBPM) ou du fondaparinux en l’absence d’insuffisance rénale sévère (21 % « avant » vs 45 % « après » ; p=0,02) pour les patients avec une EP. La prise en charge pour les quatre recommandations était conforme pour 5,6 % des patients éligibles au cours de la période « avant » et pour 3,7 % des patients au cours de la période « après ».

Conclusion

Notre étude montre l’absence d’impact des RBP de manière globale. Les raisons paraissent multiples avec, en premier lieu, la simple diffusion et l’absence d’implémentation de ces guides de pratique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

The French Agency for Health Safety of Products published recommendations of good practices (RGP) for the treatment of venous thromboembolic disease in 2009. Four of these recommendations apply to the initial management of the disease, with the objective of this study is to determine whether the development and diffusion of the four RGP has had an impact on the practice.

Methods

A retrospective before/after study comparing 132 patients treated in emergency department of the Civil Hospices of Lyon for pulmonary embolism (PE) and/or deep venous thrombosis (DVT) in 2008–2009 (“before”) and 153 patients in 2010–2011 (“after”).

Results

In the “before” period, 70 patients were treated for DVT and 62 patients for PE. In the “after” period, 50 patients were treated for DVT and 103 patients for PE. The compliance rate was not significantly different for the two periods for each RGP except for the indication of low molecular weight Heparin (LMWH) or fondaparinux in the absence of severe renal failure (21% “before” vs. 45% “after”; P=0.02) for patients with PE. Management for the four recommendations was conform for 5.6% of eligible patients in the “before” period and for 3.7% for the “after” period.

Conclusion

Our study shows that globally there is no impact of RGP. The reasons appear multiple with first, the mere dissemination and the absence of implementation of these guidelines.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Étude « avant-après », Recommandations de bonne pratique, Maladie thromboembolique veineuse

Keywords : Before-after study, Clinical practice guidelines, Venous thromboembolism


Plan


© 2017  Société Nationale Française de Médecine Interne (SNFMI). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.