Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’immunohistochimie PD-L1 dans les cancers pulmonaires non à petites cellules, perspectives d’avenir - 05/02/18

PD-L1 immunohistochemistry in non-small cell lung carcinoma, future prospects

Doi : 10.1016/S1773-035X(18)30023-6 
Kevin Washetine 1, 2, 3, Paul Hofman 1, 2, 3,
1 Laboratoire de pathologie clinique et expérimentale, Hôpital Pasteur BP 69, 30 avenue de la voie romaine, 06001 Nice cedex 01, Centre Hospitalo-Universitaire de Nice, Université de Nice Sophia Antipolis, France. 
2 Biobanque hospitalière (BB-0033-00025), Hôpital Pasteur, Nice, France. 
3 FHU OncoAge, Hôpital Pasteur, Université Nice Côte d’Azur, Nice, France. 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’immunohistochimie (IHC) PD-L1 est le seul biomarqueur prédictif proposé en oncologie thoracique dans le cadre de l’immunothérapie PD-L1/PD1. Dans ce contexte, les études publiées relatives à ce biomarqueur sont nombreuses, mais elles soulèvent des interrogations sur la nature de l’anticorps à utiliser et dans quelle(s) condition(s) ; le seuil de positivité à appliquer ; le message et les informations à établir avec l’oncologue thoracique ; l’intégration de cette activité dans le fonctionnement quotidien d’un laboratoire d’anatomo-cytopathologie. L’IHC PD-L1 a un objectif « théranostic », ce qui implique de rendre un examen fiable, devant éviter impérativement, compte tenu des conséquences thérapeutiques, un résultat faussement positif ou faussement négatif. Ainsi, l’IHC PD-L1 est un test diagnostic « compagnon » ou « complémentaire » selon le clone utilisé, la molécule administrée au patient et l’indication thérapeutique. L’interprétation de l’IHC PD-L1 demande une expertise et une formation spécifique des pathologistes. Des recommandations internationales ou nationales devraient rapidement permettre d’avoir une meilleure visibilité sur les bonnes pratiques d’utilisation des différents anticorps anti-PD-L1. Cette revue fait le point sur l’utilisation des différents anticorps PD-L1 en IHC dans le cadre des cancers pulmonaires non à petites cellules (CPNPC) en phase métastatique et discute leur utilisation comme test diagnostic compagnon ou complémentaire. Puis sont abordées les limites de l’IHC PD-L1, ainsi que les perspectives à venir afin d’améliorer le potentiel prédictif de ce biomarqueur dans le cadre de l’immunothérapie des CPNPC.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

PD-L1 detection by immunohistochemistry (IHC) is the only predictive biomarker available to date for PD-L1/PD1 immunotherapy in thoracic oncology. While many studies have been published in the domain of this biomarker, they raise a number of questions mainly concerning the type of antibody for use and its condition of utilization, the threshold to be used; the message and information to communicate to the thoracic oncologist and; the adoption of this methodology as part of the daily practice of a pathology laboratory. IHC for PD-L1 can be considered as a theranostic test, which implies providing an extremely reliable result that, taken the therapeutic consequences, avoids any false positive and negative results. PD-L1 IHC can be a companion or complementary diagnostic test depending on the clone employed, the molecular therapy prescribed and the indication of use. In this context, assessment of PD-L1 IHC requires considerable expertise and specific training of pathologists, the role of which is crucial in orienting towards the best therapy. International and national recommendations have to rapidly give a better visibility for effective use of different anti-PD-L1 antibodies.This review provides an update on the use of the different PD-L1 antibodies for IHC in the context of metastatic non-small cell lung cancer (NSCLC) and discusses their use as companion or complementary diagnostic tests.The limits of PD-L1 IHC as a predictive test, the precautions to be adopted to set up a quality test as well as some perspectives will then be considered.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : cancer du poumon non à petites cellules, immunohistochimie, PD-L1, test diagnostic compagnon, test diagnostic complémentaire

Key words : complementary diagnostic test, companion diagnostic test, immunohistochemistry, non-small cell lung carcinoma, PD-L1


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 2018 - N° 498

P. 39-48 - janvier 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Rôle du pathologiste dans le diagnostic de la maladie cœliaque et de ses complications
  • Julie Bruneau, Morgane Cheminant, Shérine Khater, Danielle Canioni, David Sibon, Amélie Trinquand, Elizabeth Macintyre, Olivier Hermine, Nadine Cerf-Bensussan, Christophe Cellier, Georgia Malamut, Thierry Jo Molina
| Article suivant Article suivant
  • Lavage bronchoalvéolaire de l’enfant et de l’adulte, rôle du pathologiste
  • Thomas Denize, Inès Boussen, Flore Delecourt, Julie Leclerc, Thierry Jo Molina

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.