Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Démarche diagnostique et prise en charge du patient souffrant de dysfonction érectile, actualisation et consignes pratiques - 24/02/18

Erectile dysfunction: Clinical guidelines and update data

Doi : 10.1016/j.sexol.2018.01.007 
M.H. Colson a, , B. Cuzin b, c , A. Faix d, L. Grellet e, E. Huyghes f
a Sainte-Marguerite hospital, immuno-hematology clinic (C.I.S.I.H), 13009 Marseille, France 
b Édouard-Herriot hospital group, 69437 Lyon cedex, France 
c Lyon urology centre Bellecour-Charcot, 4, rue Paul-Lintier, 69002 Lyon, France 
d Department of sexual medecine, clinique Beau-Soleil, 34000 Montpellier, France 
e 19, rue Magnol, 34000 Montpellier, France 
f Urology department, Rangueil 1 hospital, avenue du Professeur-Jean-Poulhès, 31059 Toulouse cedex 9, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Depuis ces dix dernières années, l’offre de soins accessible aux patients souffrant de dysfonction érectile (DE) s’est élargie. Nos prises en charge se sont elles aussi simplifiées, tout en s’élargissant à des éléments auparavant non pris en compte comme le rôle du partenaire ou les perturbations émotionnelles venant compliquer ce type de pathologie. Nous proposons à tout praticien une démarche diagnostique et thérapeutique simple et facilement mise en œuvre. Comment mener l’entretien d’un patient souffrant de DE ? Comment centrer son entretien sur des critères objectifs, savoir quel bilan clinique et paraclinique pratiquer ? Quelles investigations sont-elles à éviter en première ligne ? Peut-on prescrire un traitement d’aide à l’érection en première intention ? Si oui, lequel et à quel type de patient ?, Autant de questions auxquelles nous avons souhaité répondre de manière synthétique. Le chemin clinique qui permet d’entendre la plainte du patient, de la reconnaître comme un symptôme sexuel et de la prendre en charge efficacement est aujourd’hui mieux connu et bien établi. Analyser la difficulté de chaque patient, tenir compte de ces différents paramètres et mettre en œuvre un cadre thérapeutique permettant de l’accompagner jusqu’à sa satisfaction est à la portée de chaque praticien en première intention. Structurer son intervention au sein du réseau de soins, savoir accompagner son patient dans la récupération progressive de sa fonction sexuelle constituent la trame de la prise en charge, en assurent la réussite et en garantissent les bénéfices à long terme.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Over the past ten years, the care available to patients suffering from erectile dysfunction (ED) has improved. Our management of such patients has been simplified, whilst at the same time starting to include some elements previously neglected, such as the role of the partner or emotional upheavals that might represent complications for this type of pathology. We are proposing a simple and easy-to-use approach for practitioners. How to conduct the interview with a patient suffering from ED; how to focus the interview on objective criteria, and know which clinical and para-clinical examinations to conduct. Are there any first-line investigations that should be avoided? Should an erection-enhancing treatment be prescribed as first-line therapy? If so, for which type of patient? All these questions receive a summarised response in our approach. The clinical pathway enabling the patient's problem to be heard and recognized as a sexual symptom, and effectively treated, is better understood today and clearly defined. Each practitioner now has at his or her disposal a first-line system to help patients succeed in their quest for satisfaction, by analysing each patient's difficulties, taking account of the different parameters and implementing a therapeutic framework for them. Structuring care within the medical network and accompanying the patient in the progressive recovery of his sexual functions, form the basis of the management system, ensuring success and long-term benefits.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dysfonction érectile, Demande d’aide, Traitement de première ligne

Keywords : Erectile dysfunction, General practitioner, Medical help-seeking behaviors


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 1

P. 23-30 - janvier 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Face à la dysfonction érectile, un homme, un praticien
  • M.H. Colson, B. Cuzin, A. Faix, L. Grellet, E. Huyghes
| Article suivant Article suivant
  • Patients, partenaires et couple, dans la prise en charge de la dysfonction érectile
  • M.H. Colson, B. Cuzin, A. Faix, L. Grellet, E. Huyghes

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.