Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Deux observations de granulome annulaire sous anti-PD1 - 28/02/18

Two cases of granuloma annulare under anti-PD1 therapy

Doi : 10.1016/j.annder.2017.11.005 
R. Charollais, F. Aubin , B. Roche-Kubler, E. Puzenat
 EA3181, service de dermatologie, université de Bourgogne-Franche-Comté, CHU, 3, boulevard Fleming, 25030 Besançon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le granulome annulaire fait partie des réactions granulomateuses qui peuvent être induites par des médicaments. L’immunothérapie par anti-PD1 est utilisée dans le traitement des mélanomes et d’autres cancers solides. Nous rapportons deux cas de granulome annulaire survenus chez des patientes traitées par un anti-PD1, le pembrolizumab.

Observations

Deux femmes traitées par pembrolizumab toutes les 3 semaines pour un mélanome métastatique ont développé un granulome annulaire sous traitement. L’immunothérapie a été maintenue dans les deux cas. Les lésions ont continué d’évoluer par poussées et rémissions chez la première patiente, alors qu’une disparition complète était constatée après un mois de corticothérapie locale chez la seconde.

Discussion

La survenue de réactions granulomateuses sous immunothérapie est connue et décrite dans la littérature, mais aucun cas de granulome annulaire induit par anti-PD1 n’avait été rapporté jusqu’ici. L’hypothèse pathogénique est qu’une dysrégulation de l’immunité cellulaire secondaire au traitement entraînerait un processus réactionnel granulomateux dans les organes cibles. Le granulome annulaire fait donc partie des effets secondaires cutanés possibles sous anti-PD1.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Granuloma annulare as a granulomatous cutaneous reaction may be drug-induced. Immune checkpoint inhibitors including programmed death-1 (PD-1) inhibitors show remarkable antitumor activity and are approved for melanoma and other cancers. Different immune-related adverse effects have been described. We report herein a rare adverse effect of anti-PD1 therapy given for metastatic melanoma : granuloma annulare.

Patients and methods

Two women receiving pembrolizumab metastatic melanoma presented with granuloma annulare. The therapy was continued in both cases. In the first patient, granuloma annulare appeared and then subsided; in the second patient, the lesion resolved completely with topical corticosteroids.

Discussion

While there have been reported cases of sarcoidosis induced by immunotherapies, immunotherapy-induced granuloma annulare has not been described. The pathogenesis of drug-induced granulomatous reactions is thought to involve autoimmune dysregulation affecting T cells, especially Th1 cells, which lead to granuloma formation. Granuloma annulare should thus be considered a cutaneous adverse effect of anti-PD1 immunotherapy.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Granulome annulaire, Mélanome, Anti-PD1, Pembrolizumab

Keywords : Granuloma annulare, Melanoma, Anti-PD1


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 145 - N° 2

P. 116-119 - février 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mélanome avec métastases cutanées zostériformes
  • V. Carlioz, C. Faivre, B. Balme, H. Joosten, T. Pradier, F. Skowron
| Article suivant Article suivant
  • DRESS et virus
  • A. Barbaud, N. Dupin, J.-C. Roujeau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.