Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Insuffisance ovarienne prématurée - 28/02/18

[147-A-40]  - Doi : 10.1016/S0246-1064(18)67529-2 
A. Graff, S. Christin-Maitre
 Service d'endocrinologie de la reproduction, Hôpital Saint-Antoine, AP-HP, Centre constitutif du centre de référence des maladies endocriniennes rares de la croissance (CMERC), Sorbonne Université, 184, rue du Faubourg-Saint-Antoine, 75012 Paris, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'insuffisance ovarienne prématurée (IOP) est définie par un hypogonadisme hypergonadotrope d'origine périphérique chez une femme avant l'âge de 40 ans. Sa prévalence est de l'ordre de 1 à 2 % et l'origine reste inconnue dans environ 60 à 70 % des cas. Parmi les étiologies, on retrouve des causes iatrogènes, auto-immunes, environnementales et génétiques mais, le plus souvent, l'insuffisance ovarienne est dite « idiopathique ». Les avancées récentes, notamment dans le domaine génétique avec la découverte de nouveaux gènes candidats impliqués dans l'IOP, offrent de nouvelles pistes étiologiques. Le bilan initial a pour objectif de confirmer le diagnostic, de rechercher une étiologie connue et d'évaluer le retentissement de l'hypoestrogénie fréquemment associée. Il comprend au minimum un caryotype, une recherche de prémutation FMR1 et un bilan auto-immun. Le traitement repose sur la substitution de la carence hormonale qui protège les patientes des complications cardiovasculaires et de l'ostéoporose notamment. La fécondation in vitro avec don d'ovocyte est la technique de référence en cas de désir de grossesse du couple.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Insuffisance ovarienne prématurée, Ovaires, Aménorrhée, Hypogonadisme hypergonadotrope, Caryotype, Prémutation X fragile, Syndrome de Turner


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Physiologie de la prolactine
  • P. Touraine, V. Goffin
| Article suivant Article suivant
  • Aménorrhées
  • J. Young

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.