Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cohorte cancer : attribuer une localisation de cancer primitif à chaque personne - 07/03/18

Doi : 10.1016/j.respe.2018.01.104 
C. Le Bihan-Benjamin , D. Lefeuvre, M. Rocchi, P.-J. Bousquet
 Institut national du cancer (INCa), Boulogne-Billancourt, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Extraction du système national des données de santé, la cohorte cancer comporte toutes les données de consommation de soins soumises à remboursement pour les personnes ayant eu un soin (hospitalisation, ALD, chimiothérapie, radiothérapie) en rapport avec le cancer depuis 2010. Que ce soit pour des évaluations médico-économiques, l’étude de trajectoires ou autres, les analyses seront le plus souvent à adapter en fonction du cancer primitif. Ce travail illustre les difficultés rencontrées dans l’attribution du cancer primitif à chaque personne entrant dans la cohorte.

Méthodes

L’organe du cancer primitif est attribué lors de l’inclusion en s’appuyant sur toutes les sources possibles : ALD, diagnostics du PMSI MCO, HAD et SSR, et considérant les cancers invasifs, in situ et à évolution imprévisible ou inconnue (TEI). Des corrections ont été réalisées en particulier pour le codage des métastases.

Résultats

L’organe primitif a pu être attribué pour 87 % des 543 000 personnes entrant dans la cohorte en 2014 (hors surveillance pour antécédents familiaux). Parmi lesquelles 90 000 personnes ont une TEI uniquement. Les localisations les plus fréquentes sont le côlon-rectum (72 500, 15 %), la peau (63 200, 13 %), le sein (61 100, 13 %) et les hémopathies (52 700, 11 %). Quand le primitif est attribuable, l’organe est unique dans 92,6 % des cas. Le nombre de personnes avec deux, trois ou plus de trois organes primitifs différents est respectivement de 31 426 (6,6 %), 3176 (0,7 %), 391 (0,08 %) comprenant des associations concernant des organes contigus : foie-voies biliaires et pancréas, col et corps de l’utérus, estomac et œsophage, vessie et prostate. Dans l’année qui suit l’année d’inclusion, 19 000 personnes ont une nouvelle localisation. Les personnes sans primitif attribuable ont été incluses via un médicament anticancéreux isolé délivré en ville (42 %), un acte d’anatomopathologie isolé (26 %) ou une hospitalisation liée au cancer (24 %).

Discussion/Conclusion

Une localisation primitive a pu être attribuée à la majorité des personnes. La qualité du codage et les localisations multiples augurent des difficultés à identifier les rechutes et seconds cancers.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cohorte, Cancer, Localisation, Épidémiologie, Trajectoire


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 66 - N° S1

P. S46 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • PHICTOS : praticiens hiérarchisant les infections ostéo-articulaires complexes traitées dans l’Ouest
  • E. Laurent, L. Bernard, P. Abgueguen, C. Arvieux, P. Rosset, L. Grammatico-Guillon
| Article suivant Article suivant
  • Helicobacter Pylori : quelles pratiques de prise en charge diagnostique et thérapeutique en France ? Une analyses des bases de données privées (« Longitudinal Patient Data » [LPD], étude permanente de la prescription médicale-EPPM, Xpr-So) et médico-administratives (système national inter-régime de l’assurance maladie-Sniiram)
  • S. Leclerc, C. Pessel, J.-D. De Korwin, L. Grammatico-Guillon, J. Kirchgesner

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.