Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Syndromes hémolytiques et urémiques de l'adulte - 07/03/18

[18-046-C-10]  - Doi : 10.1016/S1762-0945(18)68622-X 
Y. Luque a, b, , D. Buob b, c, L. Mesnard a, b, E. Rondeau a, b, A. Hertig a, b
a Sorbonne université, AP-HP, Hôpital Tenon, Urgences néphrologiques et transplantation rénale, 75020 Paris, France 
b Institut national de la santé et de la recherche médicale, Unité mixte de recherche 1155, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 
c Sorbonne université, AP-HP, Hôpital Tenon, Anatomie et cytologie pathologiques, 75020 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 14
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Le syndrome hémolytique et urémique (SHU) associe la triade anémie hémolytique, thrombopénie et insuffisance rénale aiguë. Il est caractérisé sur le plan anatomopathologique par une microangiopathie thrombotique (MAT). Sa pathogénie comprend une agression de l'endothélium, essentiellement rénal qui induit une activation de la coagulation et un afflux inflammatoire. On distingue, chez l'adulte, les SHU induits par des entérotoxines de certains sérotypes de bactéries comme Escherichia coli ou Shigella dysenteriae et les SHU induits par une hyperactivation de la voie alterne du complément d'origine génétique (déficit hétérozygote des protéines régulatrices H, I ou CD46 ou des protéines effectrices B ou C3) ou immune (anticorps anti-facteur H). Par ailleurs, certains états pathologiques infectieux, cancéreux, immunologiques ou toxiques peuvent se compliquer d'un tableau clinique similaire et d'une MAT intrarénale dont les mécanismes restent encore inconnus. Le pronostic vital et rénal de ce groupe de pathologies a été largement amélioré ces dernières décennies du fait des progrès dans les soins de support. Dans le SHU lié à une anomalie génétique de la voie alterne du complément, l'anticorps monoclonal humanisé anti-C5, éculizumab, a transformé le pronostic vital et rénal de cette pathologie. Cependant, des questions persistent sur la durée du traitement en regard de son coût élevé et du risque accru d'infection à méningocoque qu'il entraîne. Quant au SHU à shigatoxine, à ce jour, on ne dispose pas de thérapie ciblée pour cette pathologie infectieuse évoluant par épidémies souvent limitées mais parfois de grande ampleur en Europe et touchant préférentiellement les enfants. Dans ce cadre, pour le moment, le blocage du complément par l'éculizumab et les échanges plasmatiques n'ont pas montré formellement leur efficacité. Dans les MAT secondaires, les soins de support et le traitement de la maladie causale sont préconisés. Des études sont nécessaires afin de déterminer s'il existe une prédisposition génétique individuelle dans certaines de ces formes secondaires pour proposer des thérapies ciblées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Syndrome hémolytique et urémique, Insuffisance rénale, Anémie hémolytique, Thrombopénie, Shigatoxines, Complément, Facteur H, Éculizumab


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Atteintes uronéphrologiques au cours de la maladie associée aux immunoglobulines G4
  • M. Zaidan
| Article suivant Article suivant
  • Hypertensions de la grossesse
  • M. Beaufils

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.