Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Can anticoagulation therapy in cerebral venous thrombosis associated with Behçet's disease be stopped without relapse? - 08/03/18

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.06.021 
M. Roriz a, , I. Crassard b, S. Lechtman a, D. Saadoun c, K. Champion a, B. Wechsler c, H. Chabriat b, D. Sène a
a Internal Medicine Department, Lariboisière Hospital, Paris VII University, 2 rue Ambroise Paré, 75475 Paris, France 
b Neurology Department, Lariboisière Hospital, Paris VII University, DHU NeuroVasc, 2 rue Ambroise Paré, 75475 Paris, France 
c Internal Medicine Department, La Pitié-Salpétrière Hospital, Paris VI University, 47-83 boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 

Corresponding author at: Département de Médecine Interne, Assistance Publique – Hôpitaux de Paris, Groupe Hospitalier Lariboisière – Fernand Widal, 2 rue Ambroise Paré, 75475 Paris Cedex 10, France.Département de Médecine Interne, Assistance Publique – Hôpitaux de Paris, Groupe Hospitalier Lariboisière – Fernand Widal2 rue Ambroise ParéParis Cedex 1075475France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 08 mars 2018
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Abstract

There is as yet no consensus on the treatment of cerebral venous thrombosis (CVT) in Behçet's disease, and the place of anticoagulation is also still being debated. This report is of a series of seven patients with Behçet's disease (BD)-associated CVT, for which anticoagulation was stopped, and discusses the possibility of stopping anticoagulation during follow-up while receiving optimal treatment for BD. The diagnosis of BD was established during follow-up, which lasted a median of 120 [range: 60–1490] days after CVT diagnosis. The median duration of anticoagulation therapy was 29.5 months. On stopping anticoagulation, concomitant treatment then included colchicine, steroids and azathioprine, all introduced after BD was diagnosed. With a median follow-up of 25 months after anticoagulation interruption, only one relapse of CVT was observed. No relapse of CVT or other venous thrombosis was observed in the six patients treated by steroids associated with an immunosuppressant or colchicine. Our results emphasize that corticosteroids are essential for the treatment of BD-associated CVT, and that anticoagulant therapy may be safely stopped during follow-up in the presence of optimal BD treatment (steroids alone or with immunosuppressive drugs).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Cerebral venous thrombosis, Behçet's disease, Anticoagulation, Immunosuppressant, Venous thrombosis


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.