Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Place des nouveaux traitements médicaux dans l’endométriose douloureuse, RPC Endométriose CNGOF-HAS - 11/03/18

New medical treatments for painful endometriosis: CNGOF-HAS Endometriosis Guidelines

Doi : 10.1016/j.gofs.2018.02.009 
G. Legendre a, , b , L. Delbos a, E. Hudon a, N. Chabbert-Buffet c, S. Geoffron c, M. Sauvan d, H. Fernandez d, P.-E. Bouet a, P. Descamps a
a Service de gynécologie-obstétrique, CHU Angers, 4, rue Larrey, 49033 Angers cedex 01, France 
b CESP-Inserm, U1018, équipe 7, genre, santé sexuelle et reproductive, UVSQ, université Paris-Saclay, université Paris Sud, 94807 Villejuif, France 
c Service de gynécologie-obstétrique et médecine de la reproduction, Sorbonne université, centre de recherche Saint-Antoine, GRC-6 centre expert en endométriose (CE3), Assistance publique–Hôpitaux de Paris, hôpitaux universitaires Est parisien-Tenon, 75020 Paris, France 
d Service de gynécologie-obstétrique, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, hôpital de Bicêtre, 94276 Le Kremlin Bicêtre cedex, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le dimanche 11 mars 2018
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Objectif

L’objectif de ce travail est d’évaluer la place des nouveaux traitements dans la prise en charge de l’endométriose en dehors du contexte d’infertilité.

Méthodes

Une revue de la littérature a été effectuée en consultant les données Medline jusqu’en juillet 2017.

Résultats

Le diénogest est efficace par rapport au placebo à court terme (NP2) et long terme (NP4) pour le traitement de l’endométriose douloureuse. En comparaison aux agonistes de la GnRH, le diénogest est aussi efficace en termes de diminution de douleur et d’amélioration de la qualité de vie chez les patientes non opérées (NP2), de même que pour la récidive des lésions d’endométriose et la symptomatologie en postopératoire (NP2). Les données concernant les antagonistes de la GnRH, les modulateurs sélectifs des récepteurs à la progestérone de même que les inhibiteurs sélectifs (anti-TNF-α, inhibiteurs des métalloprotéases matricielles, inhibiteurs des facteurs de croissance de l’angiogenèse) sont insuffisantes pour apporter une preuve de l’intérêt en pratique clinique pour la prise en charge de l’endométriose douloureuse (NP3).

Conclusion

Le diénogest est recommandé en seconde intention pour la prise en charge de l’endométriose douloureuse (Grade B). En l’absence de données suffisantes, les anti-aromatases, l’elagolix, les SERM, les SPRM et les anti-TNF-α ne sont pas recommandés pour la prise en charge de l’endométriose douloureuse (Grade C).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

The objective of this work is to evaluate the place of new treatments in the management of endometriosis outside the context of infertility.

Methods

A review of the literature was conducted by consulting Medline data until July 2017.

Results

Dienogest is effective compared to placebo in short term (NP2) and long term (NP4) for the treatment of painful endometriosis. In comparison with GnRH agonists, dienogest is also effective in terms of decreased pain and improved quality of life in non-operated patients (NP2) as well as for recurrence of lesions and symptomatology postoperatively (NP2). Data on GnRH antagonists, selective progesterone receptor modulators as well as selective inhibitors (anti-TNF-α, matrix metalloprotease inhibitors, angiogenesis growth factor inhibitors) are insufficient to provide evidence of interest in clinical practice for the management of painful endometriosis (NP3).

Conclusion

Dienogest is recommended as second-line therapy for the management of painful endometriosis (Grade B). Because of lack of evidence, aromatase inhibitors, elagolix, SERM, SPRM and anti-TNF-α are not recommended for the management of painful endometriosis (Grade C).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Endométriose, Traitement médical, Diénogest, Agonistes de la GnRH, Inhibiteurs de l’aromatase, Modulateurs des récepteurs sélectifs de l’estrogène, Modulateurs des récepteurs sélectifs de la progestérone, Anti-TNF alpha, Inhibiteurs des métalloprotéases matricielles, Anti-angiogéniques, Inhibiteurs de la Cox 2

Keywords : Endometriosis, Medical treatment, Dienogest, GnRH agonists, Aromatase inhibitors, Selective estrogen receptor modulators, Selective progesterone receptor modulators, Mifepristone, Anti-TNF alpha, Matrix metalloproteinase inhibitors, Anti-angiogenic treatment, Cox 2 inhibitors


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.