Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge chirurgicale de l’endométriose profonde avec atteinte digestive, RPC Endométriose CNGOF-HAS - 12/03/18

Surgical management of deep endometriosis with colorectal involvement: CNGOF-HAS Endometriosis Guidelines

Doi : 10.1016/j.gofs.2018.02.003 
M. Ballester a, , H. Roman b
a Service de gynécologie-obstétrique et médecine de la reproduction, CHU de Tenon, AP–HP, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 
b Centre expert de diagnostic et prise en charge multidisciplinaire de l’endométriose, clinique gynécologique et obstétricale, CHU Charles-Nicolle, 1, rue de Germont, 76031 Rouen, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le lundi 12 mars 2018
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

L’endométriose profonde avec atteinte colorectale est considérée comme l’une des formes sévères de la maladie du fait de son impact sur la qualité de vie et la fertilité des patientes mais aussi par les difficultés rencontrées par les praticiens au moment de proposer une stratégie thérapeutique. Bien que la littérature soit très riche concernant ce mode de présentation de la maladie, il existe actuellement très peu d’études de niveau de preuve élevé ; ceci explique la grande hétérogénéité des modalités de prise en charge de ces patientes. La chirurgie reste donc une option thérapeutique pour ces patientes. En effet, elle améliore l’intensité des symptômes gynécologiques, digestifs et généraux ainsi que la qualité de vie sans que l’on puisse présager de la durée de cette efficacité. Concernant voie d’abord chirurgicale, il apparaît que la cœlioscopie semble la voie d’abord à choisir préférentiellement par rapport à la laparotomie ; la voie robot-assistée est une voie d’abord envisageable en première intention. Les techniques de shaving rectal, de résection discoïde et de résection segmentaire sont les trois techniques utilisées pour l’exérèse chirurgicale d’une endométriose colorectale. Les paramètres pris en compte pour l’utilisation de l’une ou l’autre des techniques sont : l’expérience du chirurgien, le degré d’infiltration dans l’épaisseur de la paroi du recto-sigmoïde, la taille lésionnelle, la circonférence de l’atteinte, la multifocalité au sein du recto-sigmoïde et la distance de la lésion par rapport à la marge anale. En cas d’endométriose profonde avec atteinte colorectale, la réalisation d’une chirurgie incomplète laissant en place la lésion du recto-sigmoïde augmente le taux de récidives des douleurs postopératoires et diminue le taux de grossesses postopératoires quelles que soient les modalités d’obtention des grossesses. La chirurgie de l’endométriose colorectale permet d’obtenir des taux de grossesse globalement comparables aux taux de grossesses obtenues par AMP chez les patientes non opérées, dont environ la moitié est obtenue par conception spontanée. Il n’y a pas à ce jour de données issues d’études comparatives de niveau de preuve suffisant permettant de recommander formellement la chirurgie ou l’AMP en première ligne chez les patientes infertiles ayant une endométriose colorectale. La chirurgie de l’endométriose colorectale expose à un risque de complications postopératoires immédiates dont les patientes doivent être informées en préopératoire. Enfin, cette chirurgie expose à un risque de récidive au niveau du tube digestif ou concernant d’autres localisations anatomiques, pouvant nécessiter des reprises chirurgicales.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Deep endometriosis with colorectal involvement is considered one of the most severe forms of the disease due to its impact on patients’ quality of life and fertility but also by the difficulties encountered by the clinicians when proposing a therapeutic strategy. Although the literature is very rich, evidence based medicine remains poor explaining the great heterogeneity concerning the management of such patients. Surgery therefore remains a therapeutic option. It improves the intensity of gynecological, digestive and general symptoms and the quality of life. Concerning the surgical approach, it appears that laparoscopy should be the first option; the laparoscopic robot-assisted route can also be proposed. The techniques of rectal shaving, discoid resection and segmental resection are the three techniques used for surgical excision of colorectal endometriosis. The parameters taken into account for the use of either technique are: the surgeon's experience, the depth of infiltration of the lesion within the rectosigmoid wall, the lesion size and circumference, multifocality and the distance of the lesion from the anal margin. In the case of deep endometriosis with colorectal involvement, performing an incomplete surgery increases the rate of pain recurrence and decreases postoperative fertility. In case of surgery for colorectal endometriosis, pregnancy rates are similar to those obtained after ART in non-operated patients. Existing data are insufficient to formally recommend first line surgery or ART in infertile patients with colorectal endometriosis. The surgery for colorectal endometriosis exposes to a risk of postoperative complications and recurrence of which the patients should be informed preoperatively.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Endométriose, Colorectale, Digestive, Complications, Voie d’abord, Douleurs, Qualité de vie, Récidive, Fertilité

Keywords : Endometriosis, Colorectal, Complications, Surgical route, Pain, Quality of life, Recurrence, Fertility


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.