Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Coercition sexuelle à l’adolescence : de la sexualité non consentie à la sexualité sous contrainte - 12/03/18

Sexual coercion in adolescence: From non-consensual sexuality to sexuality under constraint

Doi : 10.1016/j.sexol.2018.02.009 
F. Glowacz , M. Goblet, A. Courtain
 Département de psychologie-unité de recherche ARCh, université de Liège, place des Orateurs, 1, B33, 4000 Liège, Belgique 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le lundi 12 mars 2018
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Introduction

L’adolescence est une période cruciale du développement psychosexuel au cours duquel la sexualité peut s’exprimer sur un mode violent.

Objectifs

Ce sont les conduites de coercition sexuelle agies et subies par des adolescents qui seront questionnées dans cet article, en termes de prévalences, de liens entre coercition sexuelle et victimisation sexuelle, coercition sexuelle et autres formes de violences, et entre coercition sexuelle dans les relations amoureuses et attitudes.

Méthode

Les résultats des deux études présentées portent sur deux échantillons distincts d’adolescents (n1=301/40 % de filles ; n2=355/65 % de filles). La première étude s’est centrée sur l’évaluation à partir d’échelles auto-rapportées des conduites de coercition sexuelle, de délinquance et d’expériences de victimisation sexuelle. La seconde étude a évalué les conduites de coercition sexuelle agie et subie dans les relations amoureuses et les attitudes relatives à ces conduites.

Résultats

Pour ces deux études, il ressort que les adolescents auteurs de coercition sexuelle sévère (avec menace et/ou recours à la force physique) sont majoritairement de sexe masculin et présentent des conduites violentes dans d’autres domaines que la sexualité. Ils rapportent davantage d’expériences de victimisation sexuelle que les adolescents non coercitifs. Bien que les taux de prévalences de coercition sexuelle dans les relations amoureuses soient faibles, il a été relevé des phénomènes de polyperpétration et de polyvictimisation. Les garçons sont davantage auteurs des attouchements sexuels non consentis par la partenaire, et les filles victimes. Le risque d’escalade de conduites de coercition mineure (baisers non consentis) vers des conduites de coercition sévère est observé pour les garçons et non pour les filles. Enfin, les garçons présentent des attitudes tolérant davantage la coercition sexuelle que les filles, et tous se montrent davantage tolérants vis-à-vis de la coercition sexuelle perpétrée par les filles que par les garçons.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Adolescence is a crucial period of psychosexual development during which sexuality may express in a violent way.

Objectives

Our study analyzes the conducts of sexual coercion acted and experienced by adolescents, implying two distinct samples of teenagers (n1=301/40 % girls; n2=355/65 % girls). The first study focuses on evaluation by means of self-reported measures of conducts of sexual coercion, delinquency and experiences of sexual victimization. The second study evaluates conducts of sexual coercion acted and experienced in romantic relationship and attitudes relating to these conducts.

Results

For both studies, it emerges that adolescents perpetrating severe sexual coercion (using threat and/or physical force) are mostly male and display violent conducts in other areas than sexuality. They report more experiences of sexual victimization than non-coercive adolescents. Although prevalence rates of sexual coercion in romantic relationships are low, phenomena of polyperpetration and polyvictimization have been pointed out. Boys are more often perpetrators of sexual fondling without consent, and girls are more often victims. The potential of escalation from minor sexually coercive conducts (non-consensual kissing) to severe sexually coercive conducts is noted for boys and not for girls. Finally, boys exhibit more tolerant attitudes towards sexual coercion than girls, and both are more tolerant towards sexual coercion perpetrated by girls than by boys.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Coercition sexuelle, Adolescence, Consentement, Attitudes, Perpétration et victimisation

Keywords : Sexual coercion, Adolescence, Consent, Attitudes, Perpetration and victimization


Plan


 An English version of this article is available on line, at https://doi.org/10.1016/j.sexol.2018.02.010.


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.