Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Bronchectasies (hors mucoviscidose) - 13/03/18

[6-031-A-10]  - Doi : 10.1016/S1155-195X(18)55441-4 
M. Kerjouan a, A. Salé a, B. Desrues a, b, S. Jouneau a, c,
a Service de pneumologie, Centre de compétences des maladies pulmonaires rares, Hôpital Pontchaillou, 2, rue Henri-le-Guilloux, 35033 Rennes, France 
b Université de Rennes 1, 2, avenue du Professeur-Léon-Bernard, 35043 Rennes, France 
c Institut de recherche en santé, environnement et travail (IRSET), Unité mixte de recherche (UMR) 1085, Université de Rennes 1, 2, avenue du Professeur-Léon-Bernard, 35043 Rennes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les dilatations des bronches, définies par une augmentation permanente et irréversible du calibre des bronches, sont suspectées à l'examen clinique (bronchorrhée chronique) et confirmées par le scanner thoracique. Les mécanismes physiopathologiques sont multiples, extrinsèques (infectieux, mécaniques, environnementaux, toxiques) ou liés à l'hôte. L'enquête étiologique est souvent négative, 50 % restant idiopathiques. Les complications des dilatations des bronches sont multiples : épisodes infectieux récidivants, hémoptysies de gravité variable, retentissement psychosocial important et évolution vers l'insuffisance respiratoire chronique. Le traitement repose essentiellement sur le drainage bronchique régulier, complété par le contrôle des infections bactériennes. L'utilisation des macrolides au long cours représente désormais une option thérapeutique pour les patients qui restent exacerbateurs fréquents (≥ deux-trois exacerbations/an) malgré une prise en charge thérapeutique optimale par ailleurs (vaccinations, sevrage tabagique effectif, bonne hygiène buccodentaire, kinésithérapie bronchique régulière, traitements inhalés maximaux avec bonne observance). Nous n'avons pas de données sur des traitements par macrolides au long cours (> 12 mois) et leur impact sur l'écologie bactérienne est potentiellement important. La prescription de macrolides dans la dilatation des bronches doit donc être réfléchie et discutée, il faut respecter les contre-indications et le bilan préthérapeutique proposé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Dilatation des bronches hors mucoviscidose, Bronchectasies, Atteinte bronchique, Macrolides, Colonisation bactérienne, Pseudomonas aeruginosa, Exacerbation, Kinésithérapie respiratoire


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Déficits en alpha-1 antitrypsine
  • F. Lebargy
| Article suivant Article suivant
  • Mucoviscidose de l'adulte
  • D. Hubert, I. Fajac

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.