Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Anémies hémolytiques immunologiques - 19/03/18

[4-0030]  - Doi : 10.1016/S1634-6939(18)87372-0 
M. Leporrier  : Professeur des Universités, praticien hospitalier émérite, ex-chef du Service d'hématologie clinique, CHU Côte-de-Nacre, Université de Caen-Normandie
 2, rue des Rochambelles, CS 14032, 14032 Caen cedex 5, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les anémies hémolytiques immunologiques regroupent trois variétés d'accidents. Les hémolyses auto-immunes résultent d'un conflit endogène entre les hématies du sujet et des autoanticorps actifs tantôt à 37°C (anticorps dits chauds), tantôt à des températures inférieures à 37°C (anticorps froids). Cette distinction, fondée sur les circonstances déclenchantes et les résultats du test de Coombs direct est cruciale car les causes et les traitements de ces deux variétés diffèrent radicalement. Les hémolyses iso-immunes résultent d'un conflit entre hématies et anticorps où l'un de ces deux facteurs est exogène (transfusion incompatible, incompatibilité fœtomaternelle) : les mesures de sécurité transfusionnelle appliquées avec rigueur et la prévention de l'allo-immunisation anti-D chez toute femme enceinte les rendent aujourd'hui rarissimes. Les hémolyses immunoallergiques résultent d'un conflit immunologique imprévisible déclenché généralement par un médicament, principalement mais non exclusivement du groupe des bêtalactamines, dont les hématies sont les victimes « innocentes ». Leur gravité doit les faire reconnaître car la réintroduction de l'agent responsable est sanctionnée par une récidive. Les hémolyses auto-immunes, de loin les plus fréquentes, constituent l'essentiel de cette revue ; une description des hémolyses immunoallergiques la complète en raison des implications pratiques, diagnostiques et thérapeutiques, propres à cette variété.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Hémolyse, Auto-immunité, Test de Coombs direct, Anticorps chauds, Anticorps froids, Accidents immunoallergiques


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Anémies hémolytiques héréditaires (hémoglobinopathies exclues)
  • M. Leporrier
| Article suivant Article suivant
  • Anémie hémolytique non immunologique
  • J. Gay, L. Garçon, P. Coppo

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.