Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quoi de neuf en allergologie pédiatrique de fin 2015 à début 2018 ? Anaphylaxie, allergie médicamenteuse et aux venins et salives d’insectes (une revue de la littérature internationale) - 26/03/18

What's new in pediatric allergology from late 2015 to early 2018? Anaphylaxis, drug and insect venom/saliva allergy (a review of the international literature)

Doi : 10.1016/j.reval.2018.02.219 
C. Ponvert
 Service de pneumologie et allergologie, département de pédiatrie, hôpital Necker-Enfants-Malades, 149, rue de Sèvres, 75015 Paris, France 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le lundi 26 mars 2018

Résumé

Les points forts de cette revue sont les suivants : les manifestations cliniques de l’anaphylaxie diffèrent chez les grands enfants (souvent cardiovasculaires) et les plus jeunes (gastro-intestinales et respiratoires), chez lesquels elles doivent faire suspecter une réaction anaphylactique lorsqu’elles surviennent brutalement ; des premiers cas d’anaphylaxie à certains aliments exotiques (crocodile, natto, etc.) ont été publiés et ont probablement un « bel avenir » ; la tendance à faire effectuer des tests de provocation prolongés d’emblée, avant tout testing cutané et biologique, se confirme chez les enfants rapportant des réactions non immédiates peu préoccupantes aux bêtalactamines ; les réactions d’hypersensibilité allergique aux anti-inflammatoires non stéroïdiens seraient plus fréquentes chez l’enfant que chez l’adulte, chez qui prédominent les réactions d’hypersensibilité non allergique ; les réactions locales aux vaccins sont fréquentes et récidivent fréquemment tandis que les réactions généralisées post-vaccinales, plus préoccupantes, sont rares et récidivent rarement, exception faite des réactions anaphylactiques immédiates ; les hémaglutinines des vaccins grippaux et les anatoxines des vaccins pneumococciques conjugués peuvent induire des réactions anaphylactiques ; la mastocytose pourrait représenter un facteur de risque d’anaphylaxie vaccinale ; de même que « l’allergie » aux moustiques, l’allergie aux hyménoptères tend à guérir chez les enfants rapportant des réactions systémiques bénignes à modérées ; chez les enfants rapportant des réactions graves aux piqûres d’hyménoptères, la désensibilisation est vraiment efficace, mais son efficacité tend à diminuer avec le temps et ainsi exposer les patients à des réactions anaphylactiques lors de repiqûres accidentelles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Most interesting findings are as follows: clinical symptoms of anaphylaxis are not similar in older children (cardiovascular) and younger ones (gastro-intestinal and respiratory) in whom sudden occurrence of such symptoms should evoke anaphylaxis; first cases of anaphylaxis to exotic foods (crocodile, natto, etc.) have been published and will probably increase during near future; prolonged provocation tests should precede skin and in vitro tests in children reporting non-immediate and non-severe reactions to beta-lactams; allergic hypersensitivity to non-steroidal anti-inflammatory drugs is probably more frequent in children than in adults, in whom most reactions are non-allergic; local reactions to vaccines are relatively frequent and reccur frequently, but are benign-moderately severe. In contrast, generalized reactions are rare and relapses are infrequent, except for immediate anaphylactic reactions; hemagglutinins of influenza viruses (influenza vaccines) and toxoids in conjugated vaccines (pneumococcal) may induce anaphylactic reactions; mast cell diseases may be a risk of vaccine-induced anaphylaxis; as well as mosquito « allergy », hymenoptera venom allergy resolve spontaneously in children reporting mild to moderately severe generalized reactions to hymenoptera stings; in children reporting severe reactions to hymenoptera stings, specific immunotherapy is efficient, but efficiency decreases with age and patients may have anaphylaxis when restung several years after the end of immunotherapy.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anaphylaxie, Allergie alimentaire, Allergie médicamenteuse, Allergie aux insectes, Enfant

Keywords : Anaphylaxis, Food allergy, Drug and biological substances allergy, Insect allergy, Child


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.