Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Abcès et fistules anales - 31/03/18

[60-586-A-10]  - Doi : 10.1016/S1877-7848(18)90876-2 
P. Godeberge a, b,  : Ancien chef de clinique-assistant des Hôpitaux de Paris
a Chargé de cours, Université Paris-V, 12, rue de l'École-de-Médecine, 75006 Paris, France 
b Cabinet médical, 10, rue Jean-Richepin, 75116 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 10
Vidéos 1
Autres 2

Résumé

Abcès et fistule anale sont deux étapes d'une même maladie qui démarre par l'infection d'une glande située dans le canal anal. Les fistules sont le plus souvent idiopathiques, même si elles peuvent révéler parfois une maladie de Crohn. Le trajet infecté est le plus souvent simple et doit être traité par une chirurgie en un temps à l'exclusion de toute antibiothérapie. Le diagnostic est avant tout clinique : bombement douloureux près de l'anus pour les abcès, écoulement puriforme chronique pour les fistules. En cas d'abcès, l'objectif est de permettre l'écoulement du pus par drainage ; en cas de fistule, l'objectif est de mettre à plat le trajet infecté en partant de la porte d'entrée ou orifice primaire ; son repérage est parfois délicat. Les trajets plus complexes nécessitent une imagerie (imagerie par résonance magnétique [IRM] ou échoendoscopie) afin de guider la chirurgie et de ne pas ignorer des ramifications annexes, sources de récidives. Les deux principales complications après traitement sont la récidive et l'incontinence anale séquellaire. Pour limiter ce risque, des traitements alternatifs dits « d'épargne musculaire », sans section du muscle sphinctérien, ont été développés. Ils ont en commun un moindre risque d'incontinence mais un taux d'échec plus élevé (jusqu'à 60 % des cas).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Fistule anale, Abcès, Séton, Chirurgie anale, Incontinence anale, Fistule rectovaginale, Maladie de Crohn


Plan


 Pour citation, ne pas utiliser la référence ci-dessus de cet article, mais la référence de la version originale publiée dans EMC - Traité de Médecine Akos 2017;12(3):1-3 [4-0595].


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Pathologie unguéale
  • B. Fouilloux
| Article suivant Article suivant
  • Urticaires
  • M. Vigan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.