Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dermatophyties à Trichophyton violaceum au laboratoire de parasitologie mycologie de l’HMMI de Mekhnès (à propos de douze cas) - 13/04/18

Dermatophytosis due to Trichophyton violaceum at the parasitology-mycology laboratory of the military hospital of Meknes (about twelve cases)

Doi : 10.1016/j.mycmed.2017.12.006 
G. Zoulati a, , R.Y. Maïga a , M. El Haouri b , M. Er-Rami a
a Laboratoire de parasitologie-mycologie, hôpital militaire d’instruction Moulay-Ismaïl, boulevard El Hansali, 50000 Meknès, Maroc 
b Service de dermatologie, hôpital militaire d’instruction Moulay-Ismaïl, boulevard El Hansali, 50000 Meknès, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Trichophyton violaceum est un dermatophyte anthropophile, fréquent dans les pays du pourtour de la Méditerranée et en Afrique. Il est responsable de nombreux aspects cliniques, notamment des teignes trichophytiques chez l’enfant d’âge scolaire. L’objectif de ce travail est d’étudier le profil clinique et épidémiologique des infections à Tviolaceum.

Matériel et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective descriptive portant sur une série de douze cas de dermatophyties à Tviolaceum diagnostiquées parmi les patients adressés à notre laboratoire pour suspicion de dermatomycoses durant une période allant de janvier 2011 à décembre 2016. Le diagnostic était retenu devant la positivité de l’examen direct et de la culture. L’identification de nos souches a été basée sur l’observation des caractéristiques macroscopiques et microscopiques des colonies.

Résultats

L’âge moyen au moment du diagnostic était 8,6 ans avec un sex-ratio de 2. La teigne du cuir chevelu (TCC) était la forme clinique la plus fréquente (75 %), suivie par les onychomycoses (25 %). Parmi les TCC, les teignes tondantes avec de petites plaques d’alopécie étaient prédominantes (66,7 %). Par ailleurs, nous avons observé un cas de teigne pustulo-inflammatoire. L’examen direct était positif et avait montré un parasitisme pilaire endothrix trichophytique dans tous les cas.

Discussion

L’expression clinique des dermatophyties à Tviolaceum est polymorphe. Les TCC sont les plus fréquentes comme rapporté dans la littérature. Cependant, les teignes pustulo-inflammatoires et les onychomycoses des pieds ont été rarement décrites en rapport avec ce dermatophyte, d’où l’importance de l’examen mycologique classique permettant d’étayer le diagnostic d’une lésion clinique parfois trompeuse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Trichophyton violaceum is an anthropophilic dermatophyte, common in Mediterranean and African countries, which causes particularly trichophytic tinea in school-aged children. The objective of this work is to study the clinical and epidemiological profile of Tviolaceum infections.

Material and methods

This is a descriptive retrospective study of a series of twelve cases of Tviolaceum dermatophytosis diagnosed among patients referred to our laboratory for suspicion of dermatomycosis during a period from January 2011 to December 2016. The diagnosis was based on the positivity of direct examination and culture, and the identification of our strains on the macroscopic and microscopic characteristics of the colonies.

Results

The mean age at diagnosis was 8.6 years with a sex ratio of 2. Tinea capitis (TC) was the most frequent clinical aspect (75 %), followed by onychomycosis (25 %). Among the TC, trichophytic tinea was predominant (66.7 %). Besides, we observed a case of pustulo-inflammatory tinea. Direct examination was positive and showed an endothrix pilar parasitism in all cases.

Discussion

The clinical expression of dermatophyties to Tviolaceum is polymorphous. The TC is the most frequent as reported in the literature. However, kerion and onychomycoses of feet were rarely described in association with this dermatophyte, hence the importance of the mycological examination allowing to support the diagnosis of a misleading clinical lesion.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Trichophyton violaceum, Épidémiologie, Teignes du cuir chevelu, Onychomycose

Keywords : Trichophyton violaceum, Epidemiology, Tinea capitis, Onychomycosis


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 1

P. 1-7 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial Board
| Article suivant Article suivant
  • Isavuconazole: A new broad-spectrum azole. Part 1: In vitro activity
  • J. Denis, M.-P. Ledoux, Y. Nivoix, R. Herbrecht

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.