Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cryptococcose neuroméningée chez des patients infectés par le VIH au Centre Hospitalier Régional d’Agadir (région Souss-Massa, Maroc) - 13/04/18

Neuromeningeal cryptococcosis in patients infected with HIV at Agadir regional hospital, (Souss-Massa, Morocco)

Doi : 10.1016/j.mycmed.2017.10.006 
S. Chadli a, , M. Aghrouch b, N. Taqarort c, M. Malmoussi d, Z. Ouagari d, F. Moustaoui b, M. Bourouache e, S. Oulkheir a
a Institut supérieur des professions infirmières et techniques de santé (ISPITS), Agadir, Maroc 
b Laboratoire des analyses médicales, centre hospitalier régional Hassan II, Agadir, Maroc 
c Faculté polydisciplinaire de Taroudant, université Ibn Zohr, Agadir, Maroc 
d Service des maladies infectieuses, centre hospitalier régional Hassan II, Agadir, Maroc 
e Faculté des sciences, université Ibn Zohr, Agadir, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La cryptococcose neuroméningée (CNM) est une infection opportuniste sévère et mortelle. La létalité est fréquente en absence de traitement, en particulier en existence d’une co-infection par le VIH.

Objectifs

Déterminer la prévalence, les aspects épidémiologiques, cliniques, biologiques et thérapeutiques ainsi que le devenir de la CNM chez des patients infectés par le VIH.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective portant sur 40 cas de cryptococcose neuroméningée diagnostiquées chez des patients infectés par le VIH. Les données sont collectées durant 7 ans (du janvier 2010 à décembre 2016) dans les registres du laboratoire de parasitologie et du service des maladies infectieuses du centre hospitalier régional d’Agadir.

Résultats

Une réduction de la prévalence de la CNM chez les patients infectés par le VIH a été notée de 2010 à 2016 (3,66 % à 0,83 %). La prévalence globale de la CNM est de 1,53 %. L’âge moyen des patients était de 37±10 ans, avec 90 % âgés de moins de 45 ans. La symptomatologie clinique principale était les céphalées (75 %). Les principales anomalies cytochimiques du LCR étaient une hyperprotéinorachie (60 %), une hypoglycorachie (63 %) et une lymphocytose (50 %). Le taux moyen des CD4 était de 47/mm3. Les patients ont été initialement traités par l’amphotéricine B, avec relais par le fluconazole. La létalité globale était de 35 %.

Conclusion

La CNM est une infection opportuniste grave chez les patients infectés par le VIH, et le taux de létalité demeure inacceptable. La lutte contre la CNM chez les patients à VIH+ impose un diagnostic précoce, un accroissement de l’accès aux antirétroviraux et une instauration rapide d’un traitement adapté et une prescription d’antifongiques systémiques efficaces.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Neuromeningeal cryptococcosis (NMC) is a severe and fatal opportunistic infection. Lethality is frequent in the absence of treatment, especially in the presence of HIV co-infection.

Objective

To determine the prevalence, epidemiological, clinical, biological and therapeutic aspects as well as the evolution of NMC for patients infected with HIV.

Patients and methods

This is a retrospective study of 40 cases of neuromeningeal cryptococcosis diagnosed in HIV-infected patients. Data are collected for 7 years (from January 2010 to December 2016) in the registers of the parasitology laboratory and the infectious diseases department at the regional hospital center in Agadir.

Results

A reduction in the prevalence of neuromeningeal cryptococcosis in HIV-infected patients was noted from 2010 to 2016 (3.66% to 0.83%). The overall prevalence of NMC was 1.53%. The mean age was 37±10 years old, with 90% of patients aged less than 45 years. The main clinical symptomatology was headache (75%). The main cytochemical abnormalities of cerebrospinal fluid analysis were hyperproteinorachy (60%), hypoglycorachy (63%) and lymphocytosis (50%). The mean CD4 cell count was 47/mm3. Patients were initially treated with amphotericin B, relayed with fluconazole. The overall lethality was 35%.

Conclusion

Neuromeningeal cryptococcosis is a serious opportunistic infection in patients HIV-infected, and the lethality rate remains unacceptable. Fighting NMC in HIV+ patients requires early diagnosis, increased access to antiretrovirals, rapid introduction of appropriate treatment and the prescription of effective systemic antifungals.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cryptococcose neuroméningée, VIH/sida, Trithérapie HAART, Amphotéricine B, Fluconazole, Agadir

Keywords : Neuromeningeal cryptococcosis, HIV/AIDS, Antiretroviral drugs, Amphotericin B, Fluconazole, Agadir


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 1

P. 161-166 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Oligomycins A and E, major bioactive secondary metabolites produced by Streptomyces sp. strain HG29 isolated from a Saharan soil
  • N. Khebizi, H. Boudjella, C. Bijani, N. Bouras, H.-P. Klenk, F. Pont, F. Mathieu, N. Sabaou
| Article suivant Article suivant
  • Caractéristiques cliniques et mycologiques des onychomycoses à Candida à l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire
  • K.E. Angora, A. Ira-Bonouman, A.H. Vanga-Bosson, A. Konaté, F.K. Kassi, K. Tuo, K. Sylla-Thanon, P.C. Kiki-Barro, S. Miezan, A.V. Bedia-Tanoh, V. Djohan, W. Yavo, E.H. Menan, A.T. Offianan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.