Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Ischémie reperfusion en transplantation rénale - 17/04/18

[18-065-C-20]  - Doi : 10.1016/S1762-0945(18)76912-X 
L. Dufour a, M. Ferhat b, A. Robin b, S. Inal b, c, F. Favreau b, J.-M. Goujon f, T. Hauet b, c, d, g, J.-M. Gombert b, e, A. Herbelin b, A. Thierry a, b, d,
a Service de néphrologie-hémodialyse-transplantation rénale, CHU de Poitiers, 2, rue de la Milétrie, 86021 Poitiers cedex, France 
b Unité Inserm U1082, Laboratoire IRTOMIT, CHU de Poitiers, 2, rue de la Milétrie, 86021 Poitiers cedex, France 
c Service de biochimie, CHU de Poitiers, 2, rue de la Milétrie, 86021 Poitiers cedex, France 
d Fédération hospitalo-universitaire SUPORT Tours Poitiers Limoges, CHU de Poitiers, 2, rue de la Milétrie, 86021 Poitiers cedex, France 
e Service d'immunologie, CHU de Poitiers, 2, rue de la Milétrie, 86021 Poitiers cedex, France 
f Service d'anatomopathologie, CHU de Poitiers, 2, rue de la Milétrie, 86021 Poitiers cedex, France 
g Plateforme IBiSA MOdélisation Préclinique - Innovation Chirurgicale et Technologique (MOPICT), Poitiers cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Le syndrome d'ischémie reperfusion (IR) est un phénomène incontournable en transplantation rénale. Il associe des processus lésionnels d'origines biochimiques liés au stress oxydant et immunologiques en rapport avec le recrutement et l'activation de cellules de l'immunité innée. Les lésions histologiques associent notamment une nécrose tubulaire aiguë et un œdème interstitiel, qui peuvent évoluer vers une fibrose interstitielle. L'importance de ces lésions dépend notamment des caractéristiques du donneur (âge, donneur à critères élargis, etc.) et de la durée d'ischémie froide. À court terme, les conséquences délétères du syndrome d'IR se traduisent principalement par une reprise différée de la fonction rénale. À plus long terme, la durée d'ischémie froide a aussi un impact sur la survie du greffon. Les modèles précliniques, en particulier murins et porcins, ont permis de nombreuses avancées dans la compréhension physiopathologique du phénomène d'IR. Le porc, par sa proximité anatomique rénale avec l'homme, est un modèle pertinent pour l'évaluation de molécules administrées chez le donneur ou le receveur, ou encore additives aux solutions de conservation. Enfin, différentes stratégies de réanimation du donneur et de perfusion du greffon rénal peuvent être étudiées chez le porc. Chez l'homme, la prévention du syndrome d'IR fait l'objet de recherches cliniques à travers le conditionnement du donneur, les molécules additives aux solutions de conservation, les modalités de perfusion du greffon rénal ou encore les molécules administrées chez le receveur. Dans l'attente d'avancées significatives dans ces différentes voies de recherches, l'objectif d'une durée d'ischémie froide courte reste primordial.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Stress oxydant, Signal danger, Inflammation stérile, Ischémie froide, Machine de perfusion


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Machines de perfusion rénale : mécanismes d'action, indications et mise en œuvre
  • B. Barrou
| Article suivant Article suivant
  • Transplantation rénale à partir de donneur décédé après arrêt cardiaque
  • I. Abboud, F. Gaudez, F. Fieux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.