Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Surdités auto-immunes - 25/04/18

[20-183-C-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0351(18)83892-2 
A. Kaderbay a : Interne, R. Quatre b : Assistante spécialiste, S. Schmerber a,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Clinique universitaire Oto-rhino-laryngologie, Centre hospitalier universitaire Grenoble-Alpes, BP 217, 38043 Grenoble cedex 9, France 
b Centre hospitalier Métropole Savoie, place Lucien-Biset, 73000 Chambéry, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 14
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Au sein des surdités neurosensorielles, la surdité auto-immune est une entité clinique à part entière, étayée par des arguments expérimentaux et cliniques. Elle peut être observée dans trois types de situations : intégrée dans une pathologie connue pour avoir un support immunologique dirigé contre l'oreille interne (et où l'atteinte de l'oreille interne fait partie des critères diagnostiques) ; associée à une maladie dysimmunitaire ou auto-immune et dont l'oreille n'est qu'une cible parmi d'autres organes par l'intermédiaire de mécanismes non spécifiques de l'oreille interne ; et lors d'une atteinte isolée de l'oreille interne sans manifestations systémiques. La surdité est neurosensorielle, le plus souvent rapidement progressive, invalidante, bilatérale dans 80 % des cas, et souvent associée à des troubles vestibulaires. En l'absence de preuve formelle de la nature auto-immune de la surdité, et notamment en l'absence de test biologique de certitude, sa prévalence est mal estimée et son diagnostic est d'élimination. Cependant, il est important devant une surdité neurosensorielle rapidement progressive d'évoquer le diagnostic de surdité auto-immune, car il s'agit d'une des rares formes de surdité neurosensorielle potentiellement réversible après un traitement médical. Le traitement, empirique reste mal codifié. Il repose avant tout sur la corticothérapie, qui est un argument diagnostique positif en cas de régression des symptômes. La place des traitements immunosuppresseurs, parfois proposés en cas de corticorésistance, reste très discutée. L'administration médicamenteuse locale comme l'injection intratympanique suscite de nombreux espoirs dans le traitement de la surdité auto-immune, mais son efficacité reste à démontrer. En cas d'évolution vers une surdité profonde bilatérale, un appareillage auditif est proposé et l'implant cochléaire permet d'espérer une réhabilitation auditive comparable aux autres causes de surdité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Surdité neurosensorielle, Maladie auto-immune, Auto-immunité, Maladie de système, Immunopathologie, Oreille interne


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Surdités fluctuantes
  • M. Kossowski, Y. Pons, E. Ukkola-Pons, P. Le Page, M. Raynal
| Article suivant Article suivant
  • Neuropathies auditives
  • T. Mom, Y. Pavier, M. Puechmaille, N. Saroul, L. Gilain, P. Avan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.