Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Hypertension pulmonaire associée aux cardiopathies congénitales - 04/05/18

[6-024-B-15]  - Doi : 10.1016/S1155-195X(17)81122-1 
J. Wacker a, b, , M. Beghetti a, b
a Unité de cardiologie pédiatrique, Département de l'enfant et de l'adolescent, Hôpitaux universitaires de Genève, 6, rue Willy-Donzé, 1211 Genève 14, Suisse 
b Centre universitaire romand de cardiologie et chirurgie cardiaque pédiatrique, Université de Genève et Lausanne, Suisse 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 15
Iconographies 8
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'hypertension pulmonaire est une complication sérieuse des cardiopathies congénitales affectant la morbidité et la mortalité des patients. Les cardiopathies gauches peuvent provoquer une hypertension pulmonaire postcapillaire, mais ce sont les shunts gauche-droite, suite à une augmentation du débit sanguin pulmonaire, qui causent la majorité des cas d'hypertension pulmonaire associés à une cardiopathie congénitale. Des progrès importants ont été effectués ces dernières décennies dans la compréhension des mécanismes régissant le développement de la maladie vasculaire pulmonaire de l'hypertension artérielle pulmonaire. Les forces de cisaillement provoquées par l'augmentation du débit sanguin pulmonaire et une dysfonction endothéliale sont à l'origine de toute une cascade de prolifération, recrutement cellulaire et inflammation menant à des changements fonctionnels et structurels dans l'arbre vasculaire pulmonaire. En conséquence, la résistance vasculaire pulmonaire s'élève et peut dépasser la résistance systémique, menant à une inversion du shunt et une cyanose caractérisant le syndrome d'Eisenmenger. Les options thérapeutiques disponibles pour les patients ayant développé une physiologie d'Eisenmenger ont longtemps été limitées à des mesures palliatives et à la transplantation cardiopulmonaire. L'avènement des nouvelles molécules efficaces dans d'autres types d'hypertension pulmonaire permet d'améliorer les symptômes, l'hémodynamique et même la survie de ces patients. Néanmoins, la fermeture précoce du shunt reste le meilleur moyen de prévenir le développement des lésions vasculaires pulmonaires. Cependant, les paramètres préopératoires discriminant les candidats à une correction chirurgicale réussie ne sont pas encore clairement identifiés, même si des valeurs hémodynamiques sont utilisées en pratique courante. Dans le cas particulier des patients avec une physiologie de ventricule unique, la présence de lésions vasculaires pulmonaires peut conduire à un échec de la circulation de Fontan, ou contre-indiquer sa réalisation. Ces patients pourraient bénéficier des thérapies spécifiques développées dans l'hypertension pulmonaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Cardiopathie congénitale, Hypertension pulmonaire, Maladie vasculaire pulmonaire, Syndrome d'Eisenmenger, Shunt gauche-droite


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Complication vasculaire pulmonaire des cardiopathies congénitales
  • J. Wacker, M. Beghetti
| Article suivant Article suivant
  • Embolie pulmonaire : histoire naturelle, diagnostic, traitement
  • F. Parent, R. Jovan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.