Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs de risque associés à la sévérité de l’atteinte oculaire au stade aigu du syndrome de Stevens-Johnson et de la nécrolyse épidermique toxique en Afrique subsaharienne - 07/05/18

Factors associated with the severity of acute ocular involvement in Stevens-Johnson syndrome and toxic epidermal necrolysis in sub-Saharan Africa

Doi : 10.1016/j.annder.2018.01.040 
B. Saka a, , K. Dzidzinyo b, S. Akakpo a, J. Téclessou c, A. Nouhou Diori b, N. Maneh d, G. Mahamadou a, W. Gnassingbé a, A. Abilogun-Chokki a, A. Mouhari-Toure e, Y. Ali Boubacar a, K. Kombaté c, K. Balo b, K. Tchangai-Walla a, P. Pitché a
a Service de dermatologie et IST, CHU de Sylvanus Olympio, université de Lomé, BP 30785, Lomé, Togo 
b Service d’ophtalmologie, CHU de Sylvanus Olympio, université de Lomé, Lomé, Togo 
c Service de dermatologie et IST, CHU de Campus, université de Lomé, Lomé, Togo 
d Service d’ophtalmologie, CHU de Campus, université de Lomé, Lomé, Togo 
e Service de dermatologie et IST, CHU de Kara, université de Kara, Kara, Togo 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif Le but de cette étude était de déterminer les facteurs de risque associés à la sévérité de l’atteinte oculaire au cours du syndrome de Stevens-Johnson et de la nécrolyse épidermique toxique (SSJ/NET) en Afrique subsaharienne.

Malades et méthode

Il s’agit d’une étude rétrospective des services de dermatologie des CHU Sylvanus Olympio et Campus de Lomé, Togo, en collaboration avec les services d’ophtalmologie des mêmes hôpitaux. L’étude a porté sur les dossiers des patients ayant souffert de SSJ/NET entre janvier 2000 et décembre 2016. La sévérité de la toxidermie et celle de l’atteinte oculaire ont été évaluées respectivement avec les classifications de Bastuji-Garin et de Power.

Résultats

Au total, 107 cas de SSJ/NET (84 cas de SSJ, 20 cas de NET et 3 cas de forme intermédiaire entre les deux) ont été analysés. Il s’agissait de 71 femmes et 36 hommes, d’âge moyen 32,3±12,5 ans (extrêmes : 5 à 75 ans). Les principaux médicaments incriminés étaient les sulfamides anti-infectieux (37,4 %) et la névirapine (22,4 %). La sérologie VIH était positive chez 46 (58,2 %) des 79 patients chez qui elle avait été réalisée. Cinquante-quatre (50,5 %) des 107 patients avaient une atteinte oculaire qui était mineure dans 29,9 % des cas, modérée dans 13,1 % des cas et sévère dans 7,5 % des cas. En analyse multivariée, l’exposition à la sulfadoxine était le seul facteur associé à l’atteinte oculaire modérée ou sévère au stade aigu des SSJ/NET (Odds Ratio ajusté=3,3 ; IC95 %=[1,1 ; 10,2]).

Conclusion

Notre étude a permis d’identifier l’exposition à la sulfadoxine comme étant un facteur associé à la sévérité de l’atteinte oculaire au stade aigu des SSJ/NET. Des études multicentriques méritent d’être menées en Afrique subsaharienne pour confirmer ce facteur de risque.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Aim

The purpose of this study was to identify risk factors associated with the severity of acute ocular involvement in Stevens-Johnson syndrome and toxic epidermal necrolysis (SJS/TEN) in sub-Saharan Africa.

Patients and method

A retrospective study was carried out at the dermatology department in collaboration with the ophthalmology department for SJS/TEN patients between January 2000 and December 2016 in Lomé (Togo). The severity of acute ocular involvement was evaluated using the Power classification, and the drug eruption score was assessed using de Bastuji-Garin classification.

Results

A total of 107 cases of SJS/TEN (84 cases of SJS, 20 cases of TEN and 3 cases of overlap syndrome) were analyzed. There were 71 women and 36 men, with an average age of 32.3±12.5 years (range: 5 to 75 years). Sulfonamides (37.4%) were the most commonly used drugs followed by nevirapine (22.4%). HIV serology was positive in 46 (58.2%) of the 79 patients tested. A total of 54 (50.5%) patients had acute ocular involvement, which was mild in 29.9% of patients, moderate in 13.1% and severe in 7.5%. In multivariate analysis, exposure to sulfadoxine was the sole factor associated with moderate or severe acute ocular involvement in SJS/TEN (adjusted odds ratio=3.3; 95% CI=[1.1; 10.2]).

Conclusion

Exposure to sulfadoxine was identified in our study as a risk factor associated with the severity of acute ocular involvement in SJS/TEN. Multicenter studies should be conducted in sub-Saharan Africa to confirm this associated risk factor.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Stevens-Johnson, Nécrolyse épidermique toxique, Œil, SJS/NET, Lyell, Sulfadoxine, Afrique subsaharienne

Keywords : Stevens-Johnson, Toxic epidermal necrolysis, Lyell, SJS/TEN, Eye, Sulfadoxine, Sub-Saharan Africa


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 145 - N° 4

P. 245-249 - avril 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Wearing of examination gloves and hygiene practice among dermatologists: A national survey
  • D. Penso-Assathiany, T.-A. Duong
| Article suivant Article suivant
  • Caractéristiques cliniques et évolutives de la kératodermie aquagénique de l’enfant : étude rétrospective de 12 cas
  • C. Denos, I. Dreyfus, C. Chiaverini, C. Labreze, C. Abasq, A. Phan, S. Mallet, L. Monteil, J. Mazereeuw-Hautier, Groupe de Recherche Clinique en Dermatologie Pédiatrique

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.