Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Aspects techniques et pratiques de la ventilation mécanique - 07/05/18

[6-040-P-20]  - Doi : 10.1016/S1155-195X(17)64777-7 
A. Demoule a : Professeur, J. Delemazure b,
a Unité de réanimation médicale et soins continus, Service de pneumologie et réanimation, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière-Charles-Foix, 47-83, boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris, France 
b Unité de soins de rééducation post-réanimation (SRPR), Service de pneumologie et réanimation, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière-Charles-Foix, 47-83, boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

La ventilation mécanique regroupe plusieurs notions qui diffèrent selon qu'elle soit aiguë ou chronique, invasive ou non invasive. Elles ont en commun leur principe fondamental : la genèse d'un débit par un différentiel de pression entre l'entrée des voies aériennes et l'alvéole. En ventilation spontanée, il est assuré par le diaphragme qui créé une dépression physiologique en s'abaissant. En ventilation mécanique, il est généré par l'insufflation à l'ouverture des voies aériennes aboutissant de proche en proche à l'alvéole : la pression est positive dans tout l'arbre respiratoire. Il n'y a jamais de débit (volume) sans différentiel de pression (positive ou négative), c'est pourquoi la différenciation des modes « en pression » ou « en volume » est artificielle. Elle est fonction de la variable prescrite : volume ou pression, l'autre étant surveillée par les alarmes, respectivement : pression ou volume. Les modes en volume assurent une plus grande sécurité à la phase aiguë d'une ventilation invasive car le volume d'insufflation prescrit sera respecté, évitant la distension ou l'hypoventilation. Les modes en pressions sont plus confortables pour les patients car le volume d'insufflation varie selon l'effort inspiratoire spontané du patient puisque la dépression inspiratoire s'ajoute à la pression positive du ventilateur. Quel que soit le mode, il s'agit d'une thérapeutique incontournable du préhospitalier à la réanimation, mais aussi au domicile. En connaître les aspects techniques et pratiques permet d'en comprendre les indications variées, les réglages et leurs conséquences.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Ventilation mécanique, Physiologie respiratoire, Réglage ventilation, Ventilation non invasive, SDRA, Ventilation invasive


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Syndrome de détresse respiratoire aiguë
  • C. Guérin
| Article suivant Article suivant
  • Épanchements pleuraux à liquide clair
  • M. Dres, A. Beurton, R. Azarian

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.