Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Traitements topiques de l'acné et de la rosacée - 08/05/18

[98-904-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0319(18)66989-4 
B. Lebrun-Vignes
 Service de pharmacologie, Centre régional de pharmacovigilance, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, 47-83, boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Le traitement topique de l'acné fait partie du traitement d'attaque de première intention des formes très légères à sévères d'acné, seul ou en association avec les traitements systémiques pour les formes moyennes à sévères. Les topiques ayant fait la preuve de leur efficacité comprennent les rétinoïdes, le peroxyde de benzoyle, les antibiotiques locaux (érythromycine et clindamycine) et l'acide azélaïque. L'utilisation des antibiotiques locaux est cependant non recommandée actuellement et doit être restreinte à des situations particulières compte tenu du risque d'émergence de résistance bactérienne. L'adapalène et probablement les autres rétinoïdes ont montré leur intérêt dans le traitement d'entretien de l'acné. La prescription de traitements topiques dans l'acné doit être accompagnée d'informations et de conseils afin de limiter le risque d'effets indésirables, principalement locaux à type de dermite irritative, et d'améliorer l'observance nécessaire pour favoriser l'efficacité. Dans la rosacée, les traitements topiques ayant montré une efficacité dans les formes papulopustuleuses ont d'abord été le métronidazole, puis l'acide azélaïque et enfin l'ivermectine. La brimonidine a secondairement montré son efficacité dans l'érythème de la rosacée. Ces médicaments topiques sont utilisés seuls en première intention ou en association avec des traitements systémiques en cas d'échec ou dans les formes sévères d'emblée. Certaines précautions d'emploi sont à respecter, en particulier avec les topiques d'utilisation récente comme l'ivermectine et la brimonidine pour lesquels le recul est encore limité. L'intérêt d'autres molécules topiques comme le peroxyde de benzoyle ou les inhibiteurs de la calcineurine (tacrolimus, pimécrolimus) reste à démontrer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Acné, Rosacée, Traitement topique de l'acné, Traitement topique de la rosacée


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Antiseptiques en dermatologie
  • L. Machet, L. Martin, L. Vaillant
| Article suivant Article suivant
  • Traitements antifongiques en dermatologie pratique
  • M. Feuilhade de Chauvin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.