Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le corset de Procuste - 09/05/18

The Procuste's corset

Doi : 10.1016/j.douler.2018.02.001 
Frédéric Lenglet
 CHU d’Amiens (Site Nord), place Victor-Pauchet, 80054 Amiens cedex 1, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Une ancienne notion des années 1980 refait actuellement surface. Depuis le début de l’année (2017) tous les médias en parlent. Cette notion dénommée « la charge mentale » par Monique Haicault en 1984 a récemment été reprise par Nicole Brais de l’université de Laval du Québec pour définir le syndrome des femmes modernes qui doivent « penser à tout » : cette charge selon Brais consiste à un travail de gestion, d’organisation et de planification qui est à la fois intangible, incontournable et constant, et qui a pour objectif la satisfaction des besoins de chacun et la bonne marche de la résidence. Nos patientes douloureuses chroniques nous ont depuis longtemps familiarisés à cette contrainte insatiable qui les pousse à en faire toujours plus. Le présent article s’inspire des confidences qu’elles ont pu nous en faire. L’idée suggérée est que la chronicité de la douleur offre justement à ces femmes le bénéfice d’échapper à une telle surcharge. Néanmoins, peut-être est-ce là à notre sens le plus important, il s’agira d’entendre comment nos patientes, en devenant les interprètes principales de leur douleurs, posent des questions essentielles relatives à leur féminité, notamment celles portant sur la place et le rôle de la femme dans notre société contemporaine.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

An old notion of the 1980s is now resurfacing. Since the beginning of the year (2017) all the media are talking about it. Monique Haicault's notion of “mental stress” in 1984 was recently taken up by Nicole Brais of Laval University in Quebec to define the syndrome of modern women who must “think of everything”: this charge according to Brais is management, organization and planning that is both intangible, unavoidable and constant, and whose objective is the satisfaction of everyone's needs and the smooth running of the home. Our painful chronic patients have long been familiar with this insatiable constraint that drives them to do more and more. This article is inspired by the confidences they have made of us. The suggested idea is that the chronicity of pain offers precisely these women the benefit of escaping such an overload. Nevertheless, perhaps this is, in our view, the most important, it will be to hear how our patients, by becoming the main interpreters of their pains, ask essential questions about their femininity, especially those concerning the place and role of women in our contemporary society.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Douleurs chroniques, Femmes modernes, Corset invisible, Liberté, Psychologie

Keywords : Chronic pain, Modern women, Invisible corset, Freedom, Psychology


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 19 - N° 2

P. 77-87 - avril 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La musique, pour adoucir douleur et signes fonctionnels liés à la fibromyalgie
  • Gérard Mick, Emmanuel Bigand
| Article suivant Article suivant
  • Quand la douleur chronique annonce une démence débutante
  • Florence Artaud, Bernard Laurent, Guillaume Gal, Ahmed Farghali

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.