Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Insécurité routière et salive : bilan sur plus de 7000 cas traités par l’INPS - 10/05/18

Doi : 10.1016/j.toxac.2018.04.010 
C. Martin-Molins 1, , N. Milan 1, P. Cadart 1, O. Vieira 1, V. Grand 2, F. Klinzig 3, E. Berland 4, P. Collon-Fabié 5, N. Poncy-Calixte 6, B. Santin 6
1 Section toxicologie, LPS75, institut national de police scientifique (INPS), Paris, France 
2 Section toxicologie, LPS69, INPS, Lyon, France 
3 Section toxicologie, LPS59, INPS, Lille, France 
4 Section toxicologie, LPS13, INPS, Marseille, France 
5 Section toxicologie, LPS31, INPS, Toulouse, France 
6 Service central des laboratoires (SCL), INPS, Écully, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

Exploitation et synthèse de plus de 7000 prélèvements salivaires traités par l’INPS sur des prélèvements salivaires, un an après l’évolution réglementaire relative aux analyses de confirmation de la conduite après usage de stupéfiants [1].

Méthodes

Le recueil de salive chez les conducteurs dépistés positifs (Drugwipe 5S) est réalisé avec un kit de prélèvement de la marque FloqSwab™ (recueil de cellules buccales). Sont inclus dans cette étude, tous les contrôles routiers réalisés avec le kit de prélèvement Floqswab™ depuis le 25 mars 2017. Les analyses ont été réalisées après mise en solution de la tête du Floqswab™ dans un tampon Oral Eze™ (Thermo Scientific™) ou un tampon pH5 (Carlo Erba®) à 2 % de méthanol en GC-MS, GC–MS/MS ou SPLC-MS/MS [2]. La méthode en SPLC-MS/MS a été validée avec une limite de quantification de 1ng/mL pour le cannabis (THC) et 10ng/mL pour les opiacés, les cocaïniques et les amphétamines. L’exploitation statistique est réalisée par le logiciel R sur la base de données Tox-R, développée par l’INPS et mise en application en janvier 2015. Elle permet de recueillir et de compiler les données lors de contrôles routiers ou d’accidents ainsi que les résultats obtenus (alcool et/ou stupéfiants), constituant ainsi une base de données très intéressante. Cette application permet d’étudier et d’exploiter ces informations afin de mieux cerner les usages et d’identifier d’éventuelles tendances à risque pouvant être portés à la connaissance des autorités en charge de la lutte contre l’insécurité routière. Tox-R est alimentée quotidiennement par tous les laboratoires de l’INPS.

Résultats

Depuis fin mars 2017, les laboratoires de l’INPS ont analysé plus de 7000 prélèvements salivaires suite à des contrôles routiers. Une répartition de la prévalence des différents stupéfiants est observée, le cannabis étant majoritaire (81,8 %), suivi de la cocaïne (9,7 %) et des amphétamines (3,9 %). La comparaison de la performance des dépistages salivaires confirmés dans la salive ou dans le sang par rapport au dépistage (Drugwipe 5S™) est détaillée dans le Tableau 1.

Conclusion

Les données compilées durant cette première année donnent une orientation positive quant au niveau de corrélation entre les résultats d’analyse sur la matrice salivaire et les résultats du dépistage (Drugwipe 5S). De plus, ces valeurs se situent dans la même fourchette que celles obtenues sur la matrice sanguine. Enfin, ces 6 derniers mois, la proportion des prélèvements salivaires effectués par les forces de l’ordre a nettement supplanté les prélèvements sanguins permettant de constater un gain de temps réel sur le terrain.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 2S

P. S19 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Défenestration sous l’influence de champignons hallucinogènes
  • N. Cartiser, F. Bévalot, E. Honiyglo, A. Franchi, C. Bottinelli, L. Fanton
| Article suivant Article suivant
  • Dépistage et confirmation salivaire d’usage de stupéfiant : stupéfiant avec ou sans s ?
  • F. Bévalot, V. Dumestre-Toulet, C. Richeval, J.-M. Gaulier, K. Revelut, Y. Gaillard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.