Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Errance médicale des patients atteints d’hidradénite suppurée : un problème majeur et persistant. Étude « R-ENS Verneuil » - 14/05/18

Misdiagnosis of hidradenitis suppurativa continues to be a major issue. The R-ENS Verneuil study

Doi : 10.1016/j.annder.2018.01.043 
J. Loget a, b, , 1 , C. Saint-Martin c, P. Guillem b, d, 1, L. Kanagaratnam c, P.-A. Becherel b, e, 1, A. Nassif b, f, 1, A.-C. Fougerousse b, g, 1, M. Siham b, h, 1, C. Girard b, i, 1, H. Barthelemy b, j, 1, G. Chaby b, k, 1, G. Gabison b, l, 1, J.-L. Perrot b, m, 1, V. Pallure b, n, 1, N. Beneton b, o, 1, T. Boye b, p, 1, C. Jacobzone b, q, 1, E. Begon b, r, 1, P. Bernard a, Z. Reguiai b, s, 1

sous l’égide de « ResoVerneil »

a Service de dermatologie, hôpital Robert-Debré, CHU de Reims, avenue du Général-Koenig, 51092 Reims cedex, France 
b ResoVerneuil, France 
c Unité d’aide méthodologique, hôpital Robert-Debré, CHU de Reims, avenue du Général-Koenig, 51092 Reims cedex, France 
d Service de chirurgie adulte, clinique du Val-d’Ouest, 39, chemin de la Vernique, 69130 Ecully, France 
e Service de dermatologie, hôpital privé d’Antony, Ramsay générale de santé, 27, avenue de la Providence, 92160 Antony, France 
f Service de dermatologie, institut Pasteur, 25–28, rue du Dr-Roux, 75015 Paris, France 
g Service de dermatologie, hôpital d’instruction des armées Bégin, 69, avenue de Paris, 94160 Saint-Mandé, France 
h Service de dermatologie, hôpital Avicenne, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 125, rue de Stalingrad, 93000 Bobigny, France 
i Service de dermatologie, centre hospitalier universitaire de Montpellier, 191, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34295 Montpellier cedex, France 
j Cabinet libéral de dermatologie, 2, rue Soufflot, 89000 Auxerre, France 
k Service de dermatologie, centre hospitalier universitaire Amiens-Picardie site Nord, place Victor-Pauchet, 80054 Amiens cedex 1, France 
l Cabinet libéral de dermatologie, 32, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 94410 Saint-Maurice, France 
m Service de dermatologie, hôpital Nord, centre hospitalier universitaire de Saint-Étienne, 42055 Saint-Étienne cedex 2, France 
n Service de dermatologie, centre hospitalier de Perpignan, 20, avenue du Languedoc, 66000 Perpignan, France 
o Service de dermatologie, centre hospitalier du Mans, 194, avenue Rubillard, 72037 Le Mans, France 
p Service de dermatologie, hôpital d’instruction des armées Sainte-Anne, 2, boulevard Sainte-Anne, 83000 Toulon, France 
q Service de dermatologie, centre hospitalier de Bretagne Sud, 5, avenue de Choiseul, 56322 Lorient cedex, France 
r Service de dermatologie, hôpital René-Dubos, 6, avenue de l’Île-de-France, 95300 Pontoise, France 
s Service de dermatologie, polyclinique Courlancy, 38 bis, rue de Courlancy, 51100 Reims, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

L’objectif principal de cette étude était d’analyser les facteurs associés à l’existence d’un délai diagnostique significatif chez les patients atteints d’hidradénite suppurée (HS) en France.

Malades et méthodes

Cette étude nationale prospective multicentrique réalisée d’octobre 2015 à mars 2016 incluait tous les patients consultant pour une HS. Les données concernant les patients étaient recueillies à l’aide d’un questionnaire standardisé. Des analyses univariée et multivariée ont été effectuées afin de recueillir les facteurs associés à un délai diagnostique significatif, défini comme un délai d’au moins 5,5 ans entre les premiers signes de la maladie et son diagnostic formel.

Résultats

Les 16 centres ont inclus 312 patients (62 % de femmes) d’âge moyen 35 ans. L’âge moyen de début de l’HS était de 22 ans. Respectivement 170 (54 %), 114 (37 %) et 45 (15 %) patients avaient consulté au moins 3, 5 et 10 médecins avant le diagnostic formel, qui était posé par un dermatologue dans 64 % des cas. Les premiers signes d’HS étaient apparus en moyenne 6,2 ans avant la première consultation de dermatologie et 8,4 ans avant le diagnostic. Un tabagisme actif (Odd Ratio (OR) ajusté 1,85; p=0,027) et un début des signes à un âge plus précoce (OR ajusté 0,92; p<0,001) étaient associés à un délai diagnostique significatif.

Conclusion

Ces résultats soulignent l’errance médicale des patients atteints d’HS, mais ne montrent pas d’association entre les caractéristiques sociodémographiques ou économiques des patients et l’existence d’un délai diagnostique significatif.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

To provide physicians with an understanding of the factors behind significant delays in the diagnosis of hidradenitis suppurativa (HS) in France.

Patients and methods

This prospective multicentre national study conducted from October 2015 to March 2016 included all patients consulting for HS. Patient data were collected by means of a standardized questionnaire. Univariate and multivariate analyses were conducted to collect factors associated with a significant time to diagnosis of at least 5.5years, defined as the period between the onset of initial clinical signs and the time of formal diagnosis.

Results

The 16 participating centres enrolled 312 patients (62% women), of average age 35years. The average age at onset of HS was 22years. Before formal diagnosis by a dermatologist (64% of cases), 170 (54%), 114 (37%) and 45 (15%) patients had previously consulted at least 3, 5 and 10 general physicians, respectively. The average time between the initial clinical signs of HS, the first dermatology visit and the definitive diagnosis was 6.2 and 8.4 years, respectively. Active smoking (OR adjusted 1.85; P=0.027) and disease onset at a younger age (adjusted OR 0.92; P<0.001) were both associated with significant delays in diagnosis.

Conclusion

These results emphasized misdiagnosis among HS patients but did not evidence any association between either sociodemographic or economic characteristics and the existence of significant times to diagnosis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Épidémiologie, Errance médicale, Hidradénite suppurée, Hidrosadénite suppurée, Maladie de Verneuil, Acné inversée

Keywords : Epidemiology, Hidradenitis suppurativa, Acne inversa


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 145 - N° 5

P. 331-338 - mai 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Toxicités dermatologiques des inhibiteurs de checkpoint immunologiques
  • V. Sibaud, S. Boulinguez, C. Pagès, L. Riffaud, L. Lamant, C. Chira, S. Boyrie, E. Vigarios, E. Tournier, N. Meyer
| Article suivant Article suivant
  • Fréquence des sensibilisations de contact aux pansements modernes utilisés sur les ulcères de jambe
  • E. Garval, J. Plee, C. Lesage, A. Grange-Prunier, P. Bernard, G. Perceau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.