Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’infirmière face à un accident vasculaire cérébral ischémique - 14/05/18

Doi : 10.1016/j.revinf.2018.02.036 
Marie Godet a,  : infirmière anesthésiste, étudiante cadre de santé, Jérôme Chevillotte b : cadre supérieur de santé, Christophe Lenclud c : réanimateur
a IFCS Sainte-Anne, CH Sainte-Anne, 1, rue Cabanis, 75014 Paris, France 
b CH de Versailles, 177 rue de Versailles, 78150 Le Chesnay, France 
c Réanimation médicale, CH, 2 boulevard Sully, 78200 Mantes-la-Jolie, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les accidents vasculaires cérébraux touchent près de 150 000 personnes chaque année en France. Ils constituent la première cause de handicap et représentent la troisième cause de mortalité avec environ 40 000 décès chaque année. Du fait des traitements disponibles pour prévenir ces complications, tout déficit neurologique brutal, transitoire ou prolongé doit être considéré comme une urgence absolue.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 67 - N° 241

P. 53-54 - mai 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les droits des patients face à l’isolement et la contention
  • Jérôme Fisman

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.