Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La leptospirose : comment organiser sa prévention - 14/05/18

Doi : 10.1016/j.admp.2018.03.006 
Michel Paris , Stephanie Durafourg
 AMETIF, Ermont, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Médecin d’un service de santé au travail intervenant, depuis 1999, dans le cadre de la prise en charge de salariés affectés à des postes du secteur du génie civil, il nous est apparu pertinent de réfléchir à la mise en place d’une surveillance adaptée pour le risque « leptospirose » au regard du décret du 27 décembre 2016.

Afin d’être au plus près de la réalité de la prise en charge médicale dans notre service des salariés exposés à ce risque, nous avons mené conjointement cette réflexion avec une infirmière de notre association de Santé au Travail.

Plusieurs points sont abordés ici. Leptospira interrogans est un agent biologique classé groupe 2, c’est-à-dire, sans risque de transmission interhumaine, ce qui signifie que ce risque biologique ne nécessite pas de suivi renforcé. Il convient cependant de noter le nombre croissant de cas au fil du temps, ainsi que l’importance du facteur professionnel pour ce risque.

Selon le décret du 27 décembre 2016, le salarié exposé bénéficie d’un suivi individuel adapté avec une visite d’information et de prévention (VIP) initiale avant la prise de poste et de visites périodiques espacées de 5 ans au maximum. Cette proposition peut être modulée en fonction de l’évaluation des risques, après avis de l’employeur, du CHSCT ou des DP et du médecin du travail. Il apparaît essentiel de partir de la réalité du terrain, de la spécificité de chaque poste ou situation, afin de proposer le suivi médical le mieux adapté.

Quel pourrait être le socle commun de la VIP pour les salariés exposés à ce risque ?

Quelles informations pratiques transmettre au salarié au cours de cette VIP ?

Quelles informations transmettre à l’employeur, concernant en particulier les mesures individuelles de prévention dont le port des EPI ?

Quelle place réserver à la vaccination dans le cadre de cette surveillance et quel impact sur la périodicité des visites au regard du schéma vaccinal ?

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Leptospirose, Information, Prévention


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 79 - N° 3

P. 221 - mai 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de la vaccination contre le virus de l’hépatite virale B et prise de conscience parmi le personnel soignant du CHU de Tlemcen
  • Zakia Meziane, Abdessalam Taleb
| Article suivant Article suivant
  • Les maladies professionnelles MP5bis (maladie de Lyme) au régime agricole
  • Gaetan Deffontaines, Marc Rondeau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.