Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Embauche SNCF d’un salarié porteur d’un handicap physique majeur avec auxiliaire de vie - 14/05/18

Doi : 10.1016/j.admp.2018.03.065 
Michele Bobichon
 SNCF Optim'services, services médicaux, cabinet médical régional de Paris Rive gauche, Paris, France 

Résumé

Contexte

La politique interne SNCF, en faveur du handicap, date de 1992, année du premier accord d’entreprise en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap. SNCF a déjà signé avec les organisations syndicales 7 accords d’entreprise successifs pour que le handicap ne soit plus un frein à l’accès, au maintien dans l’emploi et à l’évolution professionnelle. Le dernier accord couvre la période 2015–2017. Cet accord est en cours de renégociation actuellement avec de nouvelles tables rondes prévues en mars 2018. Ce dernier accord s’inscrit dans une politique handicap active menée par l’entreprise depuis plus de 20 ans. Elle s’adresse aux 150 000 salariés du groupe public ferroviaire (GPF) créé par la loi du 4 août 2014. SNCF est le premier employeur de salariés en situation de handicap en France (hors fonction publique). Actuellement, le taux d’emploi de travailleurs en situation de handicap est de 4,52 % correspondant à 6542 personnes (2016).

Handicap Le salarié tétraplégique est porteur d’une amyotrophie spinale, maladie neuromusculaire rare. Elle touche une naissance sur 6000. C’est une maladie génétique héréditaire due à la dégénérescence des motoneurones de la moelle épinière. L’évolution de la maladie est lente, atteignant principalement les muscles du tronc et des jambes entraînant rétractions et déformations de la colonne vertébrale. Le pronostic est lié à l’atteinte des muscles respiratoires. Le salarié a été trachéotomisé et a subi une arthrodèse du rachis à l’âge de 13 ans. Il est sous assistance respiratoire à son domicile pendant la nuit. Il se présente en fauteuil roulant avec support de la nuque, assisté d’un auxiliaire de vie.

Cursus professionnel Bac+5, licence de sciences sociales puis Master RH obtenu en alternance à la fac de Nanterre avec auxiliaire de vie, 21 mois d’alternance dans le groupe GDF, 7 mois de chômage puis recrutement SNCF en tant qu’assistant RH en 2011.

Objectifs

Intégration du salarié sur le poste et au sein d’un collectif en open space.

Méthodes

Elle comprend l’étude du poste, l’étude des contraintes liées au handicap ou au site, l’analyse des aides à la compensation du handicap, la description des relais et moyens internes à disposition et l’achat de commande oculaire PCEYE (description de l’outil) permettant l’autonomisation du travailleur.

Résultats

Très bonne intégration professionnelle du salarié travaillant avec un auxiliaire de vie. Les missions exigées sur le poste ont été réalisées. Après reconduite de contrat à durée réduite, le salarié a été embauché au cadre permanent (CP) 9 mois plus tard et continue actuellement sa carrière au sein de la direction de l’EPIC de tête sur un poste de manager d’une petite équipe.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Handicap, Emploi, Logiciel, Pluridisciplinarité


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 79 - N° 3

P. 249 - mai 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • « Cancer & travail : agir ensemble » : un programme pluridisciplinaire innovant
  • Isabelle Badinier, Hélène Bonnet, Jan Liska, Catherine Tourette-Turgis, Maryline Rebillon, Sébastien Leroy, Arnaud Bedin
| Article suivant Article suivant
  • Des outils pour le maintien dans l’emploi
  • Yves Cosset

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.