Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Qualité de vie des travailleurs atteints de vitiligo - 14/05/18

Doi : 10.1016/j.admp.2018.03.098 
Imen Sellami 1, , 3 , Mounira Hajjaji 1, 3, Abderrahmen Masmoudi 2, 3, Hamida Turki 2, 3, Mohamed Larbi Masmoudi 1, 3
1 Service de médecine du travail et de pathologies professionnelles, CHU Hédi Chaker, Sfax, Tunisie 
2 Service de dermatologie-vénérologie, CHU Hédi Chaker, Sfax, Tunisie 
3 Faculté de médecine de Sfax, Sfax, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le vitiligo est une pathologie auto-immune qui affecte la peau et la muqueuse. Cette pathologie retentit sur la psychologie des patients. En milieu professionnel, le vitiligo est une pathologie visible qui peut affecter la qualité de vie des patients. Notre objectif était d’évaluer la qualité de vie des travailleurs atteints de vitiligo.

Méthodes

Nous avons mené une étude transversale. La population cible était les sujets actifs atteints de vitiligo ayant consulté un centre hospitalo-universitaire de dermatologie du 1er janvier 2015 jusqu’au 1er septembre 2017. Cette étude comportait un entretien avec les patients permettant de recueillir les données sociodémographiques, professionnelles, et cliniques associées à une évaluation de la qualité de vie des patients par le questionnaire Dermatology Life Quality Index (DLQI). L’évaluation de l’étendu de la maladie était faite par l’outil du Vitiligo Extend Score. Une évaluation du sentiment de stigmatisation au niveau de la société et au travail par une échelle numérique allant de 0 à 10 pour chaque item était faite.

Résultats

La population d’étude comprenait 50 cas d’âge moyen de 46,1±12,3 ans avec un sex-ratio de 1. Concernant l’activité professionnelle, 17 sujets exerçaient dans le secteur agricole (34 %), 8 sujets travaillaient dans le BTP (16 %) et 6 sujets travaillaient dans le secteur des services (12 %). Le travail effectué par les patients était manuel pour 84 % des travailleurs. Une exposition professionnelle à un produit chimique était retrouvée chez 48 % des patients. Le vitiligo était généralisé chez 65,4 % des patients. Le pourcentage moyen de la surface cutanée atteinte était de 16,5±31,7 %. Le grade de sévérité moyen était de 31,1±39,1. Le score moyen du DLQI était de 6,34± 6,44 avec des extrêmes allant de 0 à 22. Selon cet indice, cette maladie avait un effet important à extrêmement important sur la vie de 30 % des patients. La perception de la stigmatisation par les patients était évaluée par les patients au niveau de la société par un score moyen de 1,69±2,7 (avec des extrêmes de 0 à 10) et au niveau du travail le score moyen était de 1,74±2,3 (avec des extrêmes de 0 à 9). La qualité de vie était statistiquement corrélée à l’âge, à l’ancienneté professionnelle et au sentiment de stigmatisation au niveau de la société et du travail. Il n’y avait pas de différence significative entre la qualité de vie selon le sexe.

Conclusion

Le vitiligo est une leucodermie pauci-symptomatique sur le plan clinique mais qui affecte profondément la qualité de vie des patients. Ce retentissement devrait attirer l’attention du médecin traitant et du médecin du travail afin d’assurer une bonne adaptation au vécu de la maladie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Vitiligo, Qualité de vie, Santé mentale


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 79 - N° 3

P. 263 - mai 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Devenir professionnel des salariés ayant un syndrome du canal carpien : étude sur une période de 5 ans (2012–2016)
  • Ghada Garali, Faten Bouden, Mejda Bani, Nejla Ben Charrada, Hanene Ben Said, Nizar Ladhari
| Article suivant Article suivant
  • Qualité de vie, productivité et absentéisme chez les sujets atteints d’une dermatite de contact allergique
  • Nada Kotti, Mounira Hajjaji, Amel Kchaou, Slaheddine Marrakchi, Abderrahmen Masmoudi, Hamida Turki, Mohamed Larbi Masmoudi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.