Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Décès d’origine cardiaque avec présence de THC dans le sang, quel lien possible ? Étude de 33 cas - 17/05/18

Cardiac death with THC found in blood: A study of 33 cases

Doi : 10.1016/j.toxac.2018.04.114 
Adeline Knapp-Gisclon a, Charlotte Mayer-Duverneuil a, Geoffroy Lorin de la Grandmaison b, Julien Cappy b, Jean-Claude Alvarez a,
a Pharmacologie/toxicologie, inserm U-1173, CHU R. Poincaré, AP-HP, université Versailles-St Quentin-en-Yvelines, CHU Garches, 92380 Garches, France 
b Institut de médecine légale, CHU R. Poincaré, AP-HP, 92380 Garches, France 

Auteur correspondant. Laboratoire de Pharmacologie et de Toxicologie, Inserm U-1173, université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, centre hospitalier universitaire Raymond Poincaré, AP–HP, 104, boulevard Raymond Poincaré, 92380 Garches, France.Laboratoire de Pharmacologie et de Toxicologie, Inserm U-1173, université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, centre hospitalier universitaire Raymond Poincaré, AP–HP104, boulevard Raymond PoincaréGarches92380France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 17 mai 2018
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Le cannabis est le stupéfiant le plus consommé en France. Sa toxicité neuropsychiatrique est bien connue et la littérature récente semble évoquer une toxicité cardiaque. Entre 2001 et 2016, nous avons identifié 33 décès pour lesquels une origine cardiaque était identifiée ou envisagée à l’autopsie et/ou à l’examen anatomopathologique et pour lesquels seul un cannabinoïde a été mis en évidence dans le sang au niveau de l’analyse toxicologique de recherche de causes de décès. L’étude de ces cas a montré qu’il s’agissait majoritairement de sujets masculins (90 %) avec un âge médian de 37 ans [IQ25–75=29–44]. Du (−)−Δ9 tétrahydrocannabinol (THC) et du 11-nor-tétrahydrocannabinol carboxylique (THC-COOH) ont été retrouvés dans le sang pour l’ensemble des cas avec des concentrations médianes (intervalle interquartile IQ25–75) respectives de 2,9ng/mL (IQ25–75 1,5–6,5) pour le THC et 28ng/mL (IQ25–75 12–43) pour le THC-COOH. Le 11-hydroxy-tétrahydrocannabinol (11-OH-THC) a été mis en évidence chez 21 personnes avec une concentration médiane de  1,55ng/mL (IQ25–75 0,8–2,8), témoignant d’une dernière prise récente avant le décès. Parmi ces 33 personnes, 14 ont pu être identifiées comme étant des consommateurs chroniques et 2 comme étant des consommateurs occasionnels de cannabis. Il n’existait pas de données pour les autres. Les causes de décès observées étaient majoritairement des maladies coronariennes (n=20) mais il a également été mis en évidence des cardiomyopathies (n=8), des myocardites (n=2) et des causes autres (n=3). L’étude de l’évolution des cas semble en faveur d’une tendance à l’augmentation pouvant éventuellement être mise en relation avec l’évolution des teneurs en cannabinoïdes des plantes et résines observée ces dernières années. Bien que le mécanisme d’action de cette cardiotoxicité ne soit pas encore élucidé, plusieurs liens semblent exister entre le système endocannabinoïde et le système cardiovasculaire. Le cannabis pourrait donc apparaître comme un facteur de risque cardiovasculaire à prendre en compte et dont la consommation devrait être recherchée notamment chez les sujets jeunes présentant des troubles cardiovasculaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Cannabis is the most consumed drug of abuse in France. Its psychiatric and neurologic toxicity is well established and most recent scientific literature evoque a possible cardiotoxicity. Between 2001 and 2016, we identified 33 deaths where a cardiac origin was found or considered during the autopsy and/or the anathomopathologic examination and for whom only cannabinoids were identified during the toxicological analyze. Case study shows that victims were essentially male, median age of 37 year [IQ25-75=29–44]. (−)−Δ9 Tetrahydrocannabinol (THC) and 11-nor-delta9-tetrahydrocannabinol carboxylic acid (THC-COOH) were found in all cases. Median concentrations was 2,9 ng/mL for THC (IQ25-75 1.5–6.5) and 28ng/mL for THC-COOH (IQ25-75 12–43). 11-Hydroxytetrahydrocannabinol was found in 21 cases with median concentration of 1.55ng/mL (IQ25-75 0.8–2.8) in favor of a recent exposure before death. Amongst these 33 persons, 14 were identified as chronic users and 2 as recreational users. This information was not available for the rest of the group. Cause of death were mostly acute coronary disease (n=20) but cardiomyopathy (n=8) and myocarditis (n=2) were also identified and 3 death were from other causes. The evolution of these cases seems in favor of an increase tendency which can possibly being put in relation with the evolution of the contents of cannabinoids of the plants and resins observed during recent years. Although the mechanism of action of this cardiotoxicity is not known, many connections seem to exist between endocannabinoid system and cardiovascular system. Cannabis could be considered as a cardiovascular risk factor and its consumption should be explored in young people with cardiovascular disorder.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cannabis, Décès, Système cardiovasculaire

Keywords : Cannabis, Death, Cardiovascular system


Plan


© 2018  Société Française de Toxicologie Analytique. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.