Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de la fonction sexuelle dans un groupe de résidentes en médecine mariées - 19/05/18

Evaluation of sexual function in a sample of married female resident medical doctors

Doi : 10.1016/j.sexol.2018.01.021 
F. Fekih-Romdhane a, , A. Ben Zid a, R. Ridha a, J. Masmoudi b, M. Cheour a
a Université de Tunis El Manar, faculté de médecine de Tunis, hôpital Razi, La Mannouba, Tunisie 
b Service de psychiatrie A, CHU Hédi Chaker, 3029 Sfax, Tunisie 

Auteur correspondant. Service de psychiatrie « E », hôpital Razi Cité des Orangers 2010, Manouba Tunisie.Service de psychiatrie « E », hôpital Razi Cité des Orangers 2010, Manouba Tunisie.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 19 mai 2018

Résumé

Problématique

Les résidentes en médecine représentent dans l’ensemble une population jeune et généralement saine dans laquelle les dysfonctions sexuelle ne devraient être présentes que rarement dans un contexte de comorbidité médicale. Cependant, certaines études, ont objectivé des prévalences élevées de dysfonction sexuelle, dépassant les 60 % dans cette population. Les facteurs psychologiques, interpersonnels, socioculturels joueraient un rôle important dans la vulnérabilité sexuelle.

Buts du travail

Les objectifs de cette étude ont été de déterminer la prévalence de la dysfonction sexuelle dans une population de résidentes en médecine en différentes spécialités et de chercher les facteurs qui y sont associés en particulier les facteurs psychologiques.

Sujets et méthode

Il s’agit d’une étude transversale descriptive et analytique qui a été menée entre février et mai 2017. Ont été incluses dans notre étude 100 résidentes en médecine mariées. La fonction sexuelle a été évaluée à l’aide du Female Sexual Function Index (FSFI). Les facteurs psychologiques ont été évalués à l’aide des échelles de Dépression, d’anxiété et de stress (DASS-21).

Résultats

La prévalence de la dysfonction sexuelle dans notre population a été de 40 %. Le désir sexuel (score médian=3,6) était le domaine le plus altéré, suivi par la satisfaction (score médian=4,2). Presque le quart (24 %) avaient une dépression modérée à extrêmement sévère. Le taux d’anxiété modérée à extrêmement sévère a été de 39 %, et presque la moitié (47 %) avaient un stress modéré à sévère. La dysfonction sexuelle a été significativement associée : à la consommation de tabac (p=0,005), à la mauvaise entente au sein du couple (p=0,002). La dysfonction sexuelle a été associée négativement à la fréquence des rapports sexuels (p<0,001). Concernant l’association entre les facteurs psychologiques et la dysfonction sexuelle, la présence de dysfonction sexuelle a été significativement et positivement associée au scores de dépression (p=0,036) et au score du stress (p=0,001). La dépression et le stress ont été négativement corrélés à tous les domaines du FSFI mis à part la lubrification et positivement corrélés à la douleur. Quant à l’anxiété, elle a été corrélée négativement à la lubrification, l’orgasme et la satisfaction et positivement corrélée à la douleur.

Conclusions

Plusieurs facteurs avaient une influence négative sur la fonction sexuelle, notamment le stress et la dépression. La fonction sexuelle féminine chez les médecins en formation mérite d’être étudiée davantage afin d’instaurer les mesures préventives nécessaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Medical residents generally represent a young and healthy population in which sexual dysfunction should be present rarely, in a context of medical comorbidity. However, some studies have shown high prevalence of sexual dysfunction in this population, exceeding 60%. Psychological, interpersonal and sociocultural factors play an important role in sexual vulnerability. The aim of this study was to determine the prevalence and factors associated with sexual dysfunction among female resident medical doctors, and to investigate the relationship between stress, anxiety and depression with sexual function and its domains in this sample.

Method

This was a cross-sectional study. One hundred married female resident medical doctors were assessed for sexual dysfunction on female sexual function index (FSFI) scale, and for psychological factors on scale of stress, anxiety and depression (DASS-21).

Results

The median age of residents included in this study was 30 (IQR: 29.0–32.0) years. The majority of female residents had a high level of psychological distress: 24% had moderate to severe depression, 39% had moderate to severe anxiety, and 47% had moderate to severe stress. Median scores of each domain of sexual dysfunction in these women were: desire 3.6 (3.6 to 4.2), arousal 4.5 (3.9 to 4.8), lubrication 4.8 (4.2 to 5.4), pain 4.8 (4.0 to 5.6), satisfaction 4.2 (4.4 to 6.0), and orgasm 4.8 (4.2 to 5.2). A sexual dysfunction was significantly associated with the resident's cigarette consumption (P=0.005), a partners’ marital distress (P=0.002), the frequency of sexual activity (P<0.001), and scores of depression (P=0.036) and stress (P=0.001). A significant relationship was shown between depression and all aspects of sexual function except for lubrication, stress and all aspects of sexual function except for lubrication, anxiety and all areas except sexual desire and arousal.

Conclusion

Several factors had a negative influence on female sexual function, especially stress and depression. Female sexual function among doctors in training deserves further study in order to introduce all necessary preventive measures.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sexualité, Femme, Dysfonction sexuelle, Résidente en médecine, Détresse psychologique, FSFI

Keywords : Sexuality, Woman, Sexual dysfunction, Medical resident, Psychological distress, FSFI


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.