Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La gentamicine, en première intention, dans le traitement des pyélonéphrites aiguës communautaires non graves - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.256 
D. Slama
 CHU Farhat Hached, Sousse, Tunisie 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Actuellement dans notre pays, les taux de résistance des entérobactéries responsables des infections urinaires communautaires sont de 20 % pour les fluoroquinolones (FQ) et de 10 % pour les céphalosporines de 3e génération (C3G). Les aminosides pourraient donc constituer une bonne alternative. Néanmoins, des questions se posent quant à leur tolérance et leur efficacité en monothérapie dans cette indication.

Objectifs du travail

Comparer l’efficacité et la tolérance de la gentamicine par rapport aux C3G injectables dans le traitement des pyélonéphrites aiguës (PNA) communautaires non graves.

Matériels et méthodes

Il s’agit d’une étude pilote, expérimentale, comparative, bicentrique, réalisée dans les 2 hôpitaux universitaires de notre région pendant une période de 3 mois allant du premier septembre au premier décembre 2017. Les critères d’inclusion étaient toute femme d’âge>15 ans, consentante, non enceinte ni allaitante, présentant une PNA d’origine communautaire non grave, confirmée et ayant un débit de filtration glomérulaire (DFG) pré thérapeutique>60mL/min.

Résultats

Nous avons inclus 27 patientes, dont 14 traitées par la gentamicine et 13 par C3G. En dehors de l’âge, les 2 bras étaient comparables sur le plan épidémiologique et clinique. À la première évaluation, entre le 2e et le 4e jour du début de l’ATB, la réponse clinique primaire était respectivement de 79 % et 92 % pour les patients traités par gentamicine et C3G avec une différence non significative. Ecoli était la bactérie la plus isolée. La résistance aux C3G, aux aminosides, aux FQ, étaient respectivement de 4 %, 8 % et 11,5 %. La néphrotoxicité, définie par les critères de KDIGO, n’a été observée en aucun cas. L’ototoxicité, évaluée sur des arguments cliniques, n’a pas été observée chez nos patientes. Le taux résiduel de la gentamicine était supérieur à 0,5mg/L dans 4 % des cas. Par ailleurs, la guérison clinique et microbiologique était observée dans 100 % des cas des 2 bras de notre étude.

Conclusion

Dans la PNA non grave, la gentamicine en traitement initial probabiliste paraît avoir une efficacité équivalente aux C3G injectables, avec une excellente tolérance. D’autres études à large effectif sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S102-S103 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Analyse des déterminants de la prise en charge des infections urinaires en soins primaires : axes d’amélioration pour renforcer l’adhésion aux recommandations
  • M. Cabon, A. Jeannerat, M. Gominet, D. Andriamanantena, C. Ficko
| Article suivant Article suivant
  • Efficacité de la céfoxitine dans les infections urinaires (IU) à Ecoli et Kpneumoniae BLSE
  • B. Davido, O. Senard, F. Bouchand, L. Deconinck, M. Matt, L. Fellous, M. Rottman, C. Perronne, A. Dinh

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.