Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Foyer épidémique de paludisme autochtone à P. Vivax en Guyane à la frontière avec le Brésil, 2017 - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.265 
E. Mosnier 1, B. Bidaud 2, L. Musset 4, O. Moriceau 5, M. Gaillet 1, S. Gauduchon 2, P. Travers 1, P. Brousse 1, Y. Lazrek 4, A. Sanna 3
1 CH Cayenne, Cayenne, France 
2 CH Cayenne, Saint-Georges-de-l’Oyapock, France 
3 ARS de la Guyane, Cayenne, France 
4 Institut Pasteur de la Guyane, Cayenne, France 
5 Institut Pasteur de la Guyane, Saint-Georges-de-l’Oyapock, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

En 2017, la Guyane a fait face à une augmentation du nombre de cas de paludisme par rapport aux années précédentes. Cette hausse a été principalement le fait d’un foyer épidémique sur la commune frontalière avec le Brésil de St Georges de l’Oyapock (STG) entre juillet et décembre 2017. Cet accroissement a également été décrit dans les états voisins brésiliens notamment du Pará.

Matériels et méthodes

Une étude prospective a été menée de janvier 2017 à fin janvier 2018 au niveau du Centre de Soins de STG (4000 habitants). Les nouveaux cas diagnostiqués par TDR à P. vivax (Pv) ont été identifiés. Les données sociodémographiques, les résultats des dosages de l’activité enzymatique de la G6PD ainsi que le suivi thérapeutique ont été recueillis. Une équipe mixte de médiateurs communautaires, IDE et infectiologues est aller chez les habitants pour réaliser le suivi des cas. Les patients ayant présenté au moins une reviviscences (survenue d’un nouvel accès TDR positif à Pv<45jours après le dernier) ont été comparés aux patients ayant eu un seul accès.

Résultats

Au total 219 personnes ont présenté un accès à Pv sur la période d’étude. Parmi ceux ci 27 % (n=60) ont fait dans les suites au moins une reviviscence. L’âge médian était de 22 ans [19,9–24,27]. Le sexe ratio H/F de 1,23. Le taux d’attaque était de 5,5 % à l’échelle de la commune allant jusqu’à 51 % pour le quartier de Trois-Palétuviers. Le pic épidémique a été atteint en novembre 2017. Seize pourcent (n=31/188) des patients ayant bénéficié d’un dosage de l’activité enzymatique en G6PD présentaient une activité enzymatique inférieure à la normale (N : 10–14U/HgL) contre indiquant auprès de l’ANSM l’ATU de la primaquine. Seulement 6,9 % des cas (n=13/188) présentaient un déficit intermédiaire (<8U/HgL) selon l’OMS, aucun déficit sévère. En janvier 2018, 68 % des patients atteints par Pv (n=150) avaient pu bénéficier d’un traitement complet (chloroquine et primaquine). Les enfants <18 ans avaient un plus grand risque de reviviscence (p<0,005).

Conclusion

La mise en place d’une équipe avec des médiateurs culturels a permis d’améliorer la couverture thérapeutique. Un alignement sur les recommandations OMS serait à discuter concernant les normes de dosage en G6PD appliqués pour la prescription de primaquine. Les enfants sont apparus comme particulièrement à risque de reviviscences. Les facteurs liés à la ré-augmentation des cas dans la région restent encore à déterminer même si l’isolement géographique, la présence d’Anophèles darlilingi et l’emballement du foyer à Trois-Palétuviers y a possiblement contribué.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S105-S106 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Paludisme dans l’Océan Indien : Mayotte et Comores, même combat !
  • J.F. Lepère, S. Henry, L. Collet, A. Toilibou, R. Silaï, P. Rabarison, B. Marchou, M. Jean, A. Diallo, S. Olivier
| Article suivant Article suivant
  • Le paludisme d’importation : étude de 554 cas
  • H. Badi, A. Chakib, L. Marih, A. Oulad Lahsen, M. Sodqi, K. Marhoum el Filali

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.